Les métiers manuels

Pour la deuxième année consécutive, les professionnels des métiers manuels - maçons, électriciens, plombiers, menuisiers - se placent en tête du classement au niveau mondial comme au niveau français. Ce sont donc les métiers pour lesquels les
employeurs indiquent rencontrer le plus de difficultés dans leurs recrutements.  

La faute à leur mauvaise image ? Réputés difficiles, mal payés, réservés aux élèves en échec scolaire, ces métiers souffrent d'une réelle désaffection. Pourtant les techniques et les matériaux ont évolué, des formations dédiées ont vu le jour et les salaires ont suivi.

Suggestions de contenus