L'essor des digital nomades en entreprise

Les nomad digitaux sont de plus en vogue. Mais que signifie réellement être un nomade digital ?

On les appelle "digital nomad", nomades digitaux, entrepreneur 2.0 ou encore entrepreneur du web.. Mais qui sont ces phénomènes ? On assiste depuis peu  à de fortes transformations du milieu professionnel des cadres. Entre temps partiel aménagés, home working, co working, espace de travail mobile, méthode agile… Autant d’évolution qui amènent les entreprises à repenser leur stratégie de ressources humaines. Les cadres 25-50 ans sont de plus en plus mobiles et aspirent à un équilibre vie professionnelle et vie personnelle bien plus équitable qu’il y a encore 10 ans. 

Les modes de pensées évoluent et notre façon de travailler également. La génération Y tant décriée par les générations précédentes est suivi de près par la génération Z. Et les états d’esprit sont similaires, liberté, parité, égalité, besoin d’un pourquoi pour avancer. Ce n’est donc pas que les nouvelles génération sont plus feignantes ou qu’elles n’aiment pas le travail, c’est tout simplement qu’elles voient le travail autrement.

La révolution numérique y est clairement pour quelque chose. De chez soi on peut se former, voir ce qu’il se passe à l’autre bout du monde, communiquer avec n’importe qui n’importe quand n’importe où… Alors pourquoi ne pourrait-on pas en faire de même avec le travail ? Plutôt que de se sentir figé géographiquement et d’aller chaque matin à son bureau, toujours le même d’ailleurs depuis des années ? Nous pouvons voyager et travailler en même temps. 

Un mode de vie et de pensée différents  

Dans digital nomade, il y a digital et nomade. Ce qui, bien plus qu’un métier ou qu’une mode, inclus surtout un mode de vie, orienté digital et nouvelles technologies dans un premier temps. Il est vrai qu’une personne réfractaire à toutes technologie aura du mal à devenir un nomade digital. Bien que certains métiers ne demandent pas forcément de compétences digitales ou techniques mais il faudra accepter le fait que l’activité est gérée exclusivement en ligne.

Dans un second temps, la notion de nomade est aussi une composante forte pour ces nouveaux travailleurs. Le voyage devient une part intégrante de la vie des nomades digitaux qui ne supportent pas ou plus être enfermés entre 4 murs, les mêmes murs qui plus est, pendant le reste de leur vie. Ils ont besoin de découverte, de mouvements et surtout de liberté.

Un mode de travail différent  

Qui dit liberté, dit autonomie et organisation. En tant que nomade digital il est important d’avoir conscience que ce n’est pas une activité de tout repos où on se roule les pouces au soleil, bien au contraire. Le principe du nomade digital c’est de pouvoir gérer son emploi du temps comme il l’entend sans être soumis aux fameux 9h-18h du lundi au vendredi. Si le nomade digital a envie de travailler le matin uniquement, et ce tous les jours de la semaine, grand bien lui fasse s’il arrive à atteindre ses objectifs ! 

Pour travailler en tant que nomade digital, un rien suffit, le principal c’est d’avoir des compétences, un ordinateur et surtout, une connexion wifi ! Le reste c’est votre motivation, volonté et capacité qui s’en chargent. 

La majorité des nomades digitaux aujourd’hui sont des indépendants, auto-entrepreneurs pour la plupart ou en société dès que l’activité fonctionne bien. D’ailleurs, c’est depuis que nous avons la possibilité de créer une structure d’auto-entreprise en quelques clics que le concept de nomade digital à commencer à faire son apparition. Mais un nomade digital peut aussi bien être salarié d’une entreprise. Cela va surement se démocratiser à terme. Mais pourquoi serait-il possible de faire du home working quelques jours par mois et non pas du travel-working ? Au final, ce qui compte, ce sont les résultats, non ? Donc peut importe où vous vous trouvez tant que votre travail est correctement fait et rendu en temps et en heure. 

Ce serait dommage de s’en priver quand on sait que les technologies d’aujourd’hui nous permettent de rester connectés avec l’ensemble de la planète en un clic. Une réunion ? Un point d’avancement ? Un rendez-vous client ? Plus besoin d’être présent physiquement. Une conférence en ligne ou un appel vidéo ou audio via internet feront l’affaire.

Des aspirations et des ambitions différentes  

Le partage et la découverte sont les principales aspirations d’un nomade digital. Quant à ses ambitions elles sont tournées vers l’épanouissement et le développement personnel. Plus question d’argent ou de carrière professionnelle. Bien qu’évidemment, la notion pécuniaire soit importante. L’important est de trouver une activité dans laquelle nous avons assez de compétences pour apporter de la valeur et pouvoir la monétiser selon nos besoins. 

Voyage ce n’est pas plus cher que d’être sédentaire. Le voyage est assimilé aux vacances dans l’inconscient collectif. Mais lorsque l’on devient un nomade digital, nous ne sommes pas en vacances, loin de là ! 

Devenir un nomade digital induit un nouveau mode de voyage, plus proche de la nature et des habitants. Le tout n’est pas de faire toutes les attractions touristiques en un laps de temps réduit. C’est plutôt de découvrir un pays et sa culture. Pas question de loger dans un hôtel 5 étoiles et de manger aux restaurants tous les jours. A moins que cela nous fasse plaisir et nos besoins nous le permettent… L’idée c’est plutôt de loger chez l’habitant, de travailler dans des espaces de co-working, de manger local… 

Le tout est de pouvoir jongler entre temps de travail et découverte du pays. Puisque ne l’oublions pas, nous sommes pas non plus parti à l’autre bout du monde pour rester enfermé devant son écran. Et c’est souvent le plus compliqué quand on est nomade digital de savoir faire la part des choses entre les temps de travail et les temps de visite sans culpabiliser.

D’où l’importance de se fixer des objectifs et d’avoir une vision court, moyen et long terme de son projet pro et perso.

De nouvelles compétences et de nouveaux métiers  

Pour résumer un nomade digital c’est quelqu’un qui travaille de n’importe où dans le monde avec son ordinateur et internet et qui vend ses produits et services en ligne. A son entreprise dans laquelle il est salarié ou à ses propres clients. Si votre métier ne nécessite pas votre présence physique, vous pouvez totalement vous lancer dans l’aventure. Par exemple si vous êtes développeur web, si vous faites du marketing, de la communication digitale, si vous êtes graphiste ou encore journaliste… 

Le concept de nomade digital peut permettre aussi bon nombre de reconversion. Chacun peut se former partout, tout le temps. Que ce soit à travers la lecture d’ouvrages spécialisés, Youtube, des sites de formations en ligne. Vous pouvez même passer des certifications en ligne directement depuis votre canapé ! C’est un autre sujet mais la formation et l’éducation est également considérablement en train d’évoluer. De plus en plus d’école primaires sont équipées d’iPad par exemple. La technologie a ses défauts et ses inconvénients, le tout est de garder le contrôle.

Et bien entendu par besoin d’avoir de compétences techniques particulières. Il existe beaucoup de métiers comme rédacteur, traducteur, transcripteur de fichier audio en ficher texte, correcteur, professeur… qui peuvent être exercés en ligne. Chacun a des compétences qui peuvent être exploitées sur internet. Le tout est de trouver la ou lesquelles et de savoir s’il y a de la demande dans votre domaine. Si la demande existe et que votre activité est monétisable, assez pour que vous puissiez en vivre. Alors vous pouvez vous aussi devenir un nomade digital. En ligne, il n’y a pas de couleur, d’âge ou de sexe. Chacun a sa chance. 

 

Autour du même sujet

Annonces Google