Intégrer l’écosystème du XaaS

Le recours généralisé aux services de cloud et la transition vers le modèle "Anything-as-a-Service" (XaaS) ont créé un environnement économique totalement nouveau.

Alors que la transformation digitale est devenue un levier de compétitivité essentiel, elle invite de plus en plus d’organisations à sortir de leurs frontières pour opérer en mobilisant l’étendue de leur écosystème.

En clair, savoir capitaliser sur son écosystème et se démarquer de l’environnement concurrentiel est aujourd’hui indispensable pour assurer le succès de sa stratégie. Attirer de nouveaux clients, trouver de nouvelles sources de revenus grâce à l’accès à de nouvelles données, ou encore améliorer les processus d’une organisation : les avantages d’une telle démarche sont nombreux.

De plus en plus d’exemples de développement collaboratif de produits, de livraisons mutualisées et de "coopétitions" voient le jour grâce aux avancées des logiciels, des infrastructures et des plateformes "as-a-service" (SaaS, IaaS et PaaS) qui génèrent un coût marginal quasi nul. L’Internet des objets (Internet of Things – IOT), les blockchains et autres technologies émergentes contribuent également à cette tendance de fond. Mais réussir dans cet environnement nécessite d’adopter une nouvelle façon de faire. Un challenge pour beaucoup d’entreprises, habituées à fonctionner en vase clos pour protéger leurs modes opératoires et leurs infrastructures technologiques. 

Les fondamentaux d’un écosystème du XaaS

Deux approches se distinguent dans les organisations qui intègrent le nouveau monde du XaaS. La première est fondée sur une transition du business model de la notion de propriétaire à celle de gestionnaire d’actifs, et sur l’utilisation des effets de réseaux comme catalyseur de croissance. Autrement dit, les activités reposent sur une technologie exclusive, elles sont commercialisées sous une marque et automatisées, ce qui permet aux dirigeants de concentrer leurs efforts sur la croissance. Les intermédiaires sont éliminés, ce qui abaisse les coûts non seulement pour l’entreprise, mais aussi pour les consommateurs.

Malheureusement, cette approche basée sur l’écosystème de l’entreprise est un territoire inconnu pour bien des organisations traditionnelles, et en particulier celles pour qui le capital humain constitue le premier actif. Beaucoup de ces entreprises ne vendent pas de produits tangibles : elles sont prestataires de services et valorisent la connaissance, il leur semble donc difficile d’intégrer l’écosystème du XaaS. Transformer ces modèles hérités pour leur permettre d’opérer avec succès dans l’écosystème actuel est effectivement un défi, mais des méthodes existent pour faciliter la transition.

Rejoindre le mouvement du Xass

Pour être compétitif dans l’écosystème du XaaS, la première étape consiste à faire l’inventaire des technologies disponibles. Dans ce domaine, la DSI dispose d’un rôle déterminant : charge à elle de dresser l’inventaire des infrastructures de l’entreprise et de leurs performances, puis de les comparer aux options disponibles sur le marché. Savoir évaluer les bénéfices qui peuvent être réalisés en replaçant des systèmes existants est clé pour déterminer où et comment l’organisation peut étendre ses services.

L’étape suivante consiste à passer en revue les principaux métiers de l’entreprise afin d’identifier les possibilités d’intégration dans l’écosystème. L’objectif : identifier les services à la fois critiques pour l’organisation et pouvant être étendus à l’extérieur, puis les mettre à disposition sur le marché sous forme de prestations payantes. Amazon est passé expert en la matière : l’entreprise commercialise à d’autres son service client, ses entrepôts, l’exécution des commandes et ses services financiers. Pour les PME, l’accès à la visibilité d’Amazon et à son infrastructure peut faire la différence entre leur réussite et leur échec. Amazon y gagne en compensant certains de ses coûts qu’elle leur facture. De leur côté, les PME sont en mesure de proposer des solutions d’e-commerce d’envergure internationale, sans avoir à supporter les dépenses qui y sont généralement associées.

Si Amazon est pleinement investie dans l’écosystème du XaaS, la majorité des entreprises commencent par étudier les possibilités offertes par le XaaS à plus petite échelle. A titre d’exemple, des partenariats entre institutions financières traditionnelles et entrepreneurs ont révolutionné les services bancaires. Grâce au travail de nombreuses start-ups, une vaste gamme d’API (interfaces de programmation applicative) destinées à simplifier l’expérience consommateur est désormais disponible. Il existe ainsi des API pour gérer facilement son budget, pour des paiements électroniques rapides entre personnes, etc. Ces partenariats profitent à la fois aux institutions financières qui peuvent ainsi satisfaire les attentes de leurs clients, et aux start-ups qui ciblent directement la clientèle bancaire.

Transformer une organisation dans laquelle les individus font la différence

Les entreprises dont le principal actif est l’humain peuvent participer à l’écosystème du XaaS en étendant leurs processus au-delà de leur organisation. Il s’agit d’étudier la façon dont le travail est fait, d’identifier les tâches et activités dans lesquelles l’entreprise excelle et de les proposer en tant que nouveau service dans l’écosystème du XaaS.

La généralisation du modèle XaaS met en garde les entreprises axées sur l’humain. Celles qui continueront à opérer sur la base d’un modèle traditionnel deviendront rapidement obsolètes. D’après une étude indépendante de DJS Research menée en 2018, le modèle XaaS est devenu la norme, et la majorité des organisations font de cette transition une priorité :

  • 21 % ont adopté un modèle de tarification par abonnement complet
  • 52 % ont adopté un modèle de tarification par abonnement partiel
  • 69 % prévoient d’adapter leur modèle de revenus dans les trois prochaines années

Les bénéfices induits par ces changements sont manifestes et sans équivoque. Parmi les entreprises qui ont déjà amorcé le changement :

  • 77 % ont amélioré la fidélisation de leurs clients 
  • 75 % ont davantage standardisé leurs produits et services
  • 80 % déclarent être capable de mieux personnaliser les actions marketing autour de leurs services

Certaines entreprises traditionnelles, et en particulier celles qui ont su prouver leur longévité, opposent des résistances à se réinventer. Mais cette position n’est pas tenable. En devenant la norme, le XaaS a profondément modifié les attentes des consommateurs. Pérenniser le succès l’entreprise passe par son intégration dans cet écosystème. 

Autour du même sujet

Intégrer l’écosystème du XaaS
Intégrer l’écosystème du XaaS

Alors que la transformation digitale est devenue un levier de compétitivité essentiel, elle invite de plus en plus d’organisations à sortir de leurs frontières pour opérer en mobilisant l’étendue de leur écosystème. En clair, savoir capitaliser sur...