En savoir plus

Suggestions de diaporamas

Monuments historiques et avantages fiscaux

La charge financière de l'entretien d'un château est non négligeable pour les propriétaires privés. Mais la fiscalité du patrimoine sait se faire plus douce pour de tels biens immobiliers. Certains sont classés Monuments Historiques (MH), c'est-à-dire que leur intérêt historique ou architectural est de premier ordre. D'autres sont inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques (ISMH).

La qualité de MH ou d'ISMH ouvre droit pour les propriétaires de ses bâtiments à un régime fiscal spécifique, moyennant quelques contreparties. Ils ne reçoivent pas systématiquement de subventions, contrairement aux idées reçues. Les propriétaires doivent en faire la demande pour des travaux bien précis, en recourant à des entreprises spécialisées, sans être certain de recevoir des subsides de l'Etat.  

En revanche, les dépenses engagées par les propriétaires leur permettent effectivement d'alléger leur feuille d'impôts. Enfin, ces châteaux classés disposent d'une fiscalité particulière en cas de donation, de vente ou de legs.

Suggestions de contenus