La Business Intelligence intégrée : stratégie gagnante pour un éditeur métier

Pas besoin pour les éditeurs de solutions métiers de réinventer la roue. Plutôt que d'ajouter des tableaux de bord développés en fonction des demandes clients, ils doivent passer à une approche plus industrialisée et aller vers des plateformes de BI intégrées.

La présence de tableaux de bord et d'outils analytiques est un prérequis pour tous les applicatifs. Qu'il s'agisse d'un ERP, d'un CRM, une application métiers quelconque, outre les processus, les utilisateurs veulent disposer de telles fonctions décisionnelles indispensables. Editeurs de solutions Saas et de progiciels se doivent d'offrir de telles fonctionnalités à leurs clients. Une étude de Dresner Advisory Services[1] place cette BI intégrée en neuvième place parmi les priorités stratégiques en termes de Business Intelligence, devant le mobile et le Big Data. Un rapport publié par SearchBusinessAnalytics[2] montre que l’analyse de données et l'accès aux rapports par les utilisateurs jouent un rôle important dans le succès d'une application.

 Faire reposer les coûts de R&D sur un éditeur

Adopter une plateforme intégrée est un moyen de mutualiser les coûts de R&D liés au développement de fonctions analytiques sur-mesure. S'appuyer sur une plateforme éprouvée technologiquement, au fait des meilleurs pratiques actuelles permet à l'éditeur métier de concentrer ses ressources sur des fonctionnalités réellement différenciantes pour son offre. Alors que l'éditeur de BI fournit un support de sa plateforme sur le long terme, les développeurs de solutions considèrent pour leur part les fonctions analytiques comme secondaires et rechignent à développer puis maintenir une solution de BI en interne. En parallèle, les utilisateurs sont habitués à travailler avec des solutions Saas et mobiles extrêmement riches fonctionnellement et très ergonomiques. Il est extrêmement coûteux et long pour un éditeur d'atteindre le niveau de sophistication des solutions de BI à la pointe de la technologie en s'appuyant sur leurs seules ressources internes. Se reposer sur un éditeur reconnu du secteur est une garantie en termes d'innovation quant aux technologies analytiques, un domaine qui évolue encore rapidement. Enfin, c'est un moyen flexible d'offrir des capacités décisionnelles les plus avancées à ses clients.

 Garder en vue l’objectif

La mise en place d'une stratégie décisionnelle se résume en 6 points, l’éditeur doit :

- Dénombrer les utilisateurs actuels des fonctions de reporting de son application et identifier le potentiel d'utilisateurs additionnels en fonction de leurs rôles.

- Estimer le chiffre d'affaires potentiel que va générer l'ajout de fonctions analytiques supplémentaires. Le décisionnel apparaît comme un moyen de réaliser du cross-selling autour de son offre de base.

- Impliquer ses commerciaux dans la réflexion, leur feedback permettant de vérifier si l’analytique réduirait vraiment le cycle de vente.

- S’adapter aux utilisateurs. Certains ont besoin d'outils plus avancés, notamment en termes de Data Visualisation, d’autres non. Il faut donc miser sur une plateforme hybride.

- Ne pas se contenter des bibliothèques de composants Open Source. Les développeurs ne peuvent consacrer suffisamment de temps au développement de solutions BI et les maintenir dans le temps.

-  Ne pas perdre de vue l'objectif qui est de délivrer des informations concrètes et des capacités d'analyse de manière totalement intégrée aux processus métiers.

 Se concentrer sur le métier et rien d'autre
L'objectif N°1 d'un éditeur de solution métier est bien de délivrer de nouvelles capacités pour les utilisateurs finaux de l'application. Le décideur doit choisir sa plateforme décisionnelle en vertu de 4 facteurs principaux :

-       - Les capacités de personnalisation et valorisation de la donnée
  - Une large couverture fonctionnelle 
 - L’accessibilité via tous types de terminaux
 - L’activation de nouveaux composants possible à tout moment

Pour les éditeurs de solutions SaaS, fournir des outils décisionnels à leurs utilisateurs est devenu un prérequis et fournir des outils analytiques de type Best of Breed est un différenciant clé. Il est temps pour les éditeurs d'opérer leur révolution analytique et de s'appuyer sur les meilleures plateformes du marché.

 

[1] « Étude de marché sur la BI intégrée, édition 2015 », Dresner Advisory Services, Octobre 2015.

[2] Stedman, Craig. « Embedded BI Tools Need to Be Put in Their Proper Place », SearchBusinessAnalytics.TechTarget.com, août 2016

Autour du même sujet

Annonces Google