Avocats : pourquoi développer un site internet ?

Les pratiques des avocats en termes de démarchage et de sollicitation personnalisée ont évolué chez les avocats depuis la loi Hamon de 2014. LinkedIn, publications de veille juridique, site internet… certains avocats ont déjà pris le tournant de la communication digitale.

Mise en concurrence : démarquez-vous
En France, le nombre d’avocats ne cesse d’augmenter. Au 1er Janvier 2018, on dénombrait 66 958 avocats sur l’ensemble du territoire, contre 48 461 dix ans auparavant. Soit une augmentation de 38 %. Par ailleurs, le barreau de Paris représente à lui seul 42 % de l’effectif total. En tant qu’avocat, vous l’avez compris : vos futurs clients ont l’embarras du choix. Dans ce contexte de concurrence accrue, disposer d’un site internet peut se présenter comme un réel avantage pour vous.
Imaginez que votre site internet représente votre carte de visite améliorée. Il est une vitrine accessible à tous les Français pour en apprendre plus sur votre expertise, vos domaines d’intervention, vos actualités, vos coordonnées. Il sera donc un outil pour vous démarquer dans votre discours et développer votre marque personnelle. En quoi êtes-vous différents de vos confrères ? Quelle serait votre valeur ajoutée ? Informez vos futurs clients.
De plus, grâce à la dimension collaborative du web, votre site vous permet de rester en contact avec votre réseau. En tant qu’avocat, vous devez entretenir vos relations en échangeant régulièrement avec vos confrères, anciens clients et autres pairs. Lorsque le temps vient à manquer et que vous ne pouvez malheureusement pas rencontrer ces personnes physiquement, votre site internet prend le relais. Une rubrique “actualités”, une newsletter trimestrielle… les outils pour vous aider sont nombreux.
Jeunes avocats : faites-vous connaître

Vous êtes nouveau au barreau. Pour développer votre activité vous n’avez d’autres choix que d’accroître votre notoriété. Votre première idée sera de faire fonctionner le bouche à oreille avec des premiers clients. Mais dans cette démarche, vous négligez le pouvoir de la notoriété digitale.
Aujourd’hui, le comportement de vos futurs clients a changé. Même si beaucoup cherchent encore une recommandation dans leur entourage, le premier réflexe de nombreux Français est de faire des recherches en ligne. Selon une étude IFOP, 80 % des citoyens disent avoir recours à Internet pour se renseigner avant d’acheter un service. Vous devez donc vous assurer d’apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche afin de capter les personnes qui se renseignent sur les avocats via ce canal. Votre site, ainsi que la richesse de son contenu, y contribue fortement.

Site Internet : une simple vitrine ?  

L’utilité du site internet va bien au delà d’une simple vitrine pour votre activité. Votre site web est en réalité un reflet de vos méthodes de travail. Si vos clients pensent que vous avez intégré les usages digitaux dans vos pratiques, ils seront naturellement rassurés pour la suite de votre collaboration. Ils auront une image de vous plus moderne et pourront aller naturellement vers plus d’utilisation des nouvelles technologies comme la visioconférence.
Par ailleurs, le site internet n’est qu’une pierre à l’édifice. En termes de technologie, votre site vous ouvrira un large champ des possibles. Développement de LinkedIn pour entretenir votre réseau, connection avec un CRM pour maintenir vos fiches clients à jour ou alimentation de votre outil de téléphonie pour des appels personnalisés… Vous allez pouvoir offrir une nouvelle expérience à vos clients. Votre image et votre réputation en sortiront grandies.

Autour du même sujet

Avocats : pourquoi développer un site internet ?
Avocats : pourquoi développer un site internet ?

Mise en concurrence : démarquez-vous En France, le nombre d’avocats ne cesse d’augmenter. Au 1er Janvier 2018, on dénombrait 66 958 avocats sur l’ensemble du territoire, contre 48 461 dix ans auparavant. Soit une augmentation de 38 %. Par ailleurs,...