Redéfinir l'infrastructure grâce aux logiciels

Alors que toutes les entreprises n’ont que le mot « transformation digitale » à la bouche, ces organisations rivalisent d’ingéniosité pour rafraichir leur infrastructure informatique. Toutefois, devant l’obsolescence et le manque d’agilité des réseaux d’entreprise, il est temps de passer à une nouvelle génération d’architecture pilotée par logiciel.

L'agilité de l'entreprise devient une priorité pour son comité de direction. C'est pourquoi dans tous les secteurs, les organisations font un rafraîchissement de grande envergure de leur infrastructure informatique. Cette démarche connue comme la « transformation digitale » permet aux entreprises d'innover plus vite, de rationaliser des processus fragmentés, d'augmenter l'agilité et, au final, d'aiguiser leur avantage concurrentiel.

La transformation digitale est devenue un terme à la mode utilisé un peu pour tout, notamment quand il s'agit de déplacer des segments du réseau de l'entreprise vers le cloud, de fournir un nouveau cadre d'expérimentation ou de mettre en place un ensemble de critères de conformité. Toutefois, l'objectif ultime d'un projet de transformation digitale consiste à faire des économies de coûts et à diminuer les charges d'administration, ce qui revient à un casse-tête pour les responsables de l'entreprise. Or, rien ne garantit d'atteindre cet objectif en l'absence d'une stratégie claire ou d'une adhésion de l'ensemble de l'entreprise. Aussi, une initiative de transformation numérique qui piétine peut avoir des conséquences dévastatrices sur les résultats financiers.

Une fois mis en œuvre, ces projets impliquent souvent des responsabilités opérationnelles et réseau supplémentaires, de quoi mettre la pression sur un service informatique déjà surchargé. De plus, les réseaux existants n'ont tout simplement pas l'agilité et la capacité nécessaires pour suivre la transformation numérique. Il est alors temps de passer à une nouvelle génération d'architecture pilotée par logiciel.

L'informatique est tout à fait capable de gérer plus efficacement le réseau en utilisant la technologie SD-WAN (réseau étendu défini par logiciel), ce qui explique pourquoi le SD-WAN devrait atteindre plus de 8 milliards de dollars d'ici 2021, selon les prévisions mondiales 2017-2021 d'IDC pour le SD WAN.

Qu'est-ce que le SD-WAN ?

Le SD-WAN utilise une couche logicielle de technologie pour centraliser l'exploitation et la gestion du réseau. Cette approche est prometteuse pour les entreprises, car elle leur permet de tirer parti d'une infrastructure cloud, de déployer un changement immédiat de politique applicative sur l'ensemble du réseau ou d'activer plus rapidement des services numériques.

Les architectes IT et tous ceux qui font évoluer le réseau de leur organisation en appui de la transformation digitale devraient envisager d'adopter la technologie SD-WAN. Gérer le trafic réseau, assurer la disponibilité de la bande passante et maintenir les performances peut être ardu pour le personnel quand il doit compter avec la complexité d'un réseau traditionnel. Le SD-WAN allège grandement la tâche des entreprises en pleine migration vers le Cloud Computing, car il simplifie l'infrastructure qui devient beaucoup plus facile à utiliser et à gérer. En fin de compte, pour de nombreuses organisations, la technologie SD-WAN devient un composant essentiel du rafraîchissement de l'infrastructure.

Les avantages du SD-WAN

Économiser de l'argent et optimiser les ressources sont les deux principales motivations pour déployer la technologie SD-WAN. Elles sont peut-être évidentes, mais il faut les mettre en avant pour expliquer les avantages de la transition aux parties prenantes dans les divisions métier. Il importe également de les garder à l'esprit au moment de résumer les avantages de la technologie SD-WAN aux équipes informatiques.

Au fur et à mesure que les applications et leurs charges de travail se déplacent vers le cloud et que les opérations sont distribuées, la connectivité devient une autre grande priorité pour les services informatiques également chargés d'améliorer l'efficacité du réseau. Le SD-WAN peut exploiter des sources supplémentaires de bande passante, telles que l'Internet à large bande, moins coûteuses pour la connectivité que la commutation multiprotocole par étiquette (MLPS) traditionnelle. En outre, le SD-WAN fournit également aux équipes IT une visibilité claire de la stabilité et de l'agilité du réseau. Cependant, pour y parvenir, un effort de conformité à grande échelle s'impose dans les organisations. À cette fin, le système de gestion centralisée d'une solution SD-WAN permet de réaliser en quelques clics une tâche qui prenait auparavant beaucoup de temps.

Concernant les besoins de provisioning du réseau, la tâche s'accélère considérablement grâce à la capacité du SD-WAN à gérer toutes les ressources du réseau. Ainsi, les effets sur l'ensemble de la performance du réseau ne sont pas compromis.

En conclusion

Implémenté dans le cadre d'une refonte de l'infrastructure, le SD-WAN peut réduire les dépenses associées au réseau traditionnel. De plus, il permet aux organisations d'offrir une plus grande flexibilité et une plus grande efficacité opérationnelle au service informatique. Cette efficacité IT inédite générée par la technologie SD-WAN offre une valeur inestimable aux organisations qui se lancent dans la transformation digitale en donnant la priorité au cloud.

Redéfinir l'infrastructure grâce aux logiciels
Redéfinir l'infrastructure grâce aux logiciels

L'agilité de l'entreprise devient une priorité pour son comité de direction. C'est pourquoi dans tous les secteurs, les organisations font un rafraîchissement de grande envergure de leur infrastructure informatique. Cette démarche connue comme la...