Le Cloud Testing : une solution innovante pour des tests de performance et de charge réalistes

L'augmentation du volume du trafic Internet requiert de nouvelles solutions de test. Le Cloud Computing et ses multiples avantages transforme le paysage des outils de test de charge et de performance.

Twitter qui succombe a un volume trop important de tweets durant la dernière coupe du monde, les serveurs d'AT&T rendant l'âme durant la sortie commerciale de l'IPhone 3GS aux États-Unis, l'infrastructure de Paypal tousse et c'est des millions de site d'e-commerce qui ne reçoivent plus de commandes pendant de longues heures. En France, le fiasco le plus célèbre reste celui de france.fr, inauguré il y a 6 mois et qui a tenu quelques heures avant de s'éteindre du fait d'un volume de visiteurs trop élevé.
 
La liste des services Internet qui n'ont pas su faire face à un volume de transactions trop important est longue et malheureusement ces problèmes sont de plus en plus fréquents. Les impacts sont d'ordre financier (7 millions de dollars par heure pour le problème de serveur chez Paypal en 2009), mais également très dommageables aux marques qui doivent faire face à un environnent de plus en plus compétitif et où les coûts d'acquisition des clients ne leur permettent plus une grande marge de manœuvre.
 
Une étude montre les chiffres suivants : 100 millisecondes de temps de latence chez Amazon équivaut a une perte de 1% de ventes. 500 millisecondes de temps de latence supplémentaires chez Google et c'est 20% de leur trafic qui s'envole sur leur moteur de recherche. L'étude montre que les problèmes de performance peuvent impacter les revenus des entreprises jusqu'à 9% ! 
 
Les raisons de ces problèmes sont multiples : explosion du trafic Internet et des modes d'accès au réseau (stations, portables, smartphone, tablettes et bientôt tous nos objets quotidiens reliés sur la toile), un besoin de traiter certaines données en temps réel (entrainant une charge supplémentaire sur l'infrastructure IT), un manque de visibilité et de compréhension des comportements clients durant certaines périodes (soldes, évènements relatifs a l'actualité, etc.). Et le phénomène ne va qu'en s'accélérant !
 
Longtemps considérés comme la dernière roue du carrosse, le test logiciel et plus précisément les tests de charge et de performance reviennent en force, et l'apparition de nouvelles solutions permet de prendre en considération ce changement dans un écosystème global très exigeant.
 
Les outils qui étaient jusqu'alors utilises pour les tests de performance étaient principalement restreints aux applications client-serveur et limites par le besoin d'une infrastructure dédiée, onéreuse et ne pouvant satisfaire aujourd'hui une simulation de la charge réelle observée dans des systèmes en production.
 
Le Cloud Computing change la donne et de nouveaux acteurs ont sauté sur l'opportunité de transformer les forces de celui-ci en réelle valeur ajoutée pour les tests de charge et de performance. Imaginez la possibilité de simuler des millions d'utilisateurs à l'aide de serveurs crées à la volée dans le cloud ! La possibilité d'utiliser une puissance de calcul flexible pour combiner, agréger les données de performance provenant de vos applications, de votre infrastructure, de vos bases de données pour vous donner des tableaux de bord en temps réel ! Imaginez la possibilité de simuler un trafic distribué géographiquement pour simuler au plus juste le trafic global.
 
Le Cloud Testing va permettre aux services à fort volume d'assurer que leur application et leur environnement de production sont prêts à supporter une charge prévue mais également imprévue. Il va également leur permettre d'optimiser de façon très précise les performances de celle-ci afin que l'expérience utilisateur soit optimale.
 
Le test logiciel est un marché qui atteindra les 56 milliards de dollars en 2013. Il est à parier que les nouvelles solutions de Cloud Testing récupèreront une part importante du gâteau ! 

Autour du même sujet