Adobe PhoneGap : l'outil de développement multiplate-forme en version 2.0

Les possibilités de développement d'applications pour iOS sont améliorées. L'outil optimise également la prise en charge de Windows Phone, et introduit une couche JavaScript unifiée.

Acquis par Adobe en octobre 2011 (via le rachat de Nitobi), PhoneGap s'est imposé comme l'un des outils de référence en matière de développement multiplate-forme mobile. Sa philosophie ? Permettre la création d'applications Web, reposant sur HTML5, CSS3 et JavaScript, pouvant intégrer les fonctionnalités natives des OS mobiles - via une API. "Cette bibliothèque permet d'accéder depuis le JavaScript d'une page Web à de nombreuses ressources matérielles de l'appareil", explique l'expert Ideo Mobilis (lire : Comparatif des outils de développement multi-plateforme mobile).

Dans sa version 2.0, l'outil introduit une couche Web d'infrastructure graphique (WebView) permettant d'utiliser plus facilement PhoneGap, au niveau vue, dans des applications natives. Une interface en ligne de commande fait également son apparition pour Android, iOS et BlackBerry. Elle inaugure un vocabulaire commun pour gérer les tâches d'un projet (débogage, émulation...). Avec PhoneGap 2.0, Adobe améliore également la prise en charge de Windows Phone, mais aussi les possibilités de construction d'applications pour iOS. Côté JavaScript, le débogueur Web Inspector Remote supporte désormais la librairie Node.js, et PhoneGap intègre une vision unifiée du support de JavaScript entre les plates-formes.

PhoneGap fait l'objet depuis peu d'un projet Open Source communautaire porté par la fondation Apache Software Foundation. Il a été baptisé Apache Callback, puis Apache Cordova. La version 2.0 de PhoneGap est disponible en téléchargement depuis le 20 juillet. 

Télécharger PhoneGap 2.0

Adobe / Mobilité