Le web analyst traque les points faibles

Son but : améliorer le parcours client. © alphaspirit
Comme son nom l'indique, ce métier fait principalement appel à des compétences d'analyse poussées. "Les sites étant de plus en plus sophistiqués, le web analyst a pour mission de détecter tous les endroits où l'internaute a pu coincer", explique Pierre Cannet, de Blue Search Conseil. Son rôle consiste donc à refaire le parcours client sur le site afin de découvrir tous les points à améliorer, pour éviter que l'internaute ne quitte la page. Les profils de web analysts sont très recherchés car la profession est relativement nouvelle, donc sujette à une certaine pénurie.
  • Salaire moyen : 46-60 K €
  • Augmentation annuelle : entre 5 et 10%