Jean-Emile Rosenblum (The Kase) : "Fin mars, nous aurons 125 magasins en France"

Jean-Emile Rosemblum The Kase Le fondateur et PDG de The Kase, Jean-Emile Rosenblum, était l'invité de l'émission "Les Décideurs du Net".

Le fondateur et PDG de The Kase, Jean-Emile Rosenblum, était l'invité de l'émission "Les Décideurs du Net", présentée par le JDN et Décideurs TV, en partenariat avec Offremedia, ce jeudi à 12h30. Celui qui a passé plus de 10 ans chez l'e-commerçant Pixmania dont il a cédé, en 2006, 77% du capital au groupe britannique de distribution Dixons Retail contre 270 millions d'euros, est revenu sur une aventure dont il préfère surtout garder les meilleurs souvenirs, en dépit de sa conclusion (lire l'article, Pixmania, histoire d'une débandade, du 05/09/2013). "Dixons, touché de plein fouet par la crise, a préféré se concentrer sur le sauvetage de son navire amiral plutôt que la création des synergies promises", déplore-t-il. Expliquant avoir vu la vague Amazon arriver, il persiste dans sa certitude que "la seule solution était d'être adossé à un groupe multi-canal, puissant, qui pesait auprès des fournisseurs".

Aujourd'hui, Jean-Emile Rosenblum lance un nouveau projet : une chaîne de magasins d'accessoires pour mobile baptisée The Kase qui s'appuie sur une communauté de 3 000 designers répartis dans 89 pays, qui ont créé plus de 40 000 designs pour coques de smartphones, tablettes et autres produits. "Ce n'est pas qu'une protection, c'est de la mode pour des appareils qui valent entre 600 et 700 euros", a-t-il expliqué. Des collections temporaires vont ainsi voir le jour. Tirant les leçons du passé, The Kase s'affranchit de la dépendance aux fournisseurs et à Google qu'a pu expérimenter Pixmania. Visant un chiffre d'affaires de près de 40 millions d'euros à l'horizon 2014/2015, selon le nombre de boutiques, The Kase veut s'appuyer sur un réseau qui mêle magasins en propre et franchisés. "Les premiers franchisés français vont ouvrir début décembre", a expliqué Jean-Emile Rosenblum. Les Etats-Unis, la Belgique, l'Asie et en particulier Singapour sont également dans le viseur.

CANAL + / Jean-emile rosenblum