Un mur digital pour les graffitis

Le Qwartz se présente également comme lieu d'expression avec l'installation du Digital Graf du collectif Digital Slaves, qui offre la possibilité de dessiner via une bombe de peinture numérique sur un écran tactile. Il est ensuite toujours possible de partager sa création sur Facebook et sur le "social wall" présent dans le hall d'entrée, qui relaie les publications en temps réel.
©  Cécile Debise/JDN