Vente Privée vise 850 millions d'euros de revenus en 2010

En croissance de 33 % en 2009, l'e-commerçant vise les 850 millions de chiffre d'affaires HT en 2010. L'Europe représente désormais 15 % de ses ventes.

Le leader européen du secteur des ventes événementielles, Vente-privee.com, publie un chiffre d'affaires 2009 de 680 millions d'euros hors taxe, en hausse de 33 % sur un an. Son fondateur et PDG Jacques-Antoine Granjon annonce un résultat net compris entre 6 et 7 % du chiffre d'affaires et précise que la société est rentable depuis 2004. Le site peut désormais se targuer d'une base de 9,7 millions de membres en Europe, dont 4,6 millions de clients. Il recrute 12 500 nouveaux membres chaque jour.

L'Europe représente aujourd'hui 15 % du chiffre d'affaires de Vente-privee.com. En 2009, l'Allemagne et l'Espagne, où l'e-commerçant s'est implanté en 2006, rapportent respectivement 42 et 45 millions d'euros, en croissance de 95 % et 100 % sur un an. L'Italie et le Royaume-Uni, nouvelles terres de conquête depuis 2008, rapportent respectivement 10 et 3 millions d'euros. Au-delà de l'Hexagone, c'est en Espagne que Vente-privee.com compte le plus de membres : 1,2 million, contre 550 000 en Allemagne, 400 000 en Italie et 300 000 au Royaume-Uni.

Les clients allemands dépensent beaucoup plus que les autres, rendant ce marché particulièrement prometteur. "L'Italie connaîtra un essor lorsque son infrastructure logistique se mettra an place, prévoit Jacques-Antoine Granjon. Quant au Royaume-Uni, où notre argument prix ne suffit pas à convaincre les consommateurs, nous devons monter en puissance sur la qualité des marques et des produits proposés."

Vente-privee.com ayant depuis longtemps diversifié son offre, le textile ne représente plus au total que 60 % de son chiffre d'affaires. "Mais le secteur garde un très fort potentiel, assure Jacques-Antoine Granjon. Il y a beaucoup de marques avec qui nous aimerions travailler davantage : Guess, Calvin Klein, Esprit… En Italie, par exemple, il y a bien 150 marques avec qui nous ne travaillons pas encore, comme Armani." La marge commerciale de la société, qui redonne aux marques entre 500 et 600 millions d'euros, se situe autour de 35 %.

En 2009, le site a organisé 2 500 ventes en partenariat avec 1 200 marques, vendu 38 millions de produits et expédié 12,3 millions de colis. Un succès qui repose en bonne partie sur la "digital factory" réalisant chaque jour 12 000 photos et 30 shootings, ou encore 40 bandes musicales par mois (voir le reportage Visite guidée de Vente-Privee, du 22/01/2010).

En 2010, Vente-privee.com vise un chiffre d'affaires hors taxe de 850 millions d'euros, en hausse de 25 % par rapport à 2009, pour lequel le site ambitionne de réaliser 3 300 ventes et de recruter 2,5 millions de nouveaux membres. Ses 1 250 collaborateurs devraient être rejoints par 350 nouveaux embauchés cette année, soit autant qu'en 2009. Plus vraiment une start-up, donc, même si Techcrunch Europe vient de placer l'e-commerçant au premier rang de son classement des 100 start-up au plus haut potentiel de la région EMEA.

Marge commerciale / Chiffre d'affaires