Twitter commence à tester un bouton "Acheter"

La fonctionnalité testée par Twitter témoigne de ses nouvelles ambitions en matière d'e-commerce. Et pourrait renforcer auprès des marques son statut de spécialiste du temps réel.

Twitter va commencer à tester publiquement un bouton "acheter" incorporé aux tweets qui permettra d'acquérir un produit en quelques clics. Pour l'instant, cette fonctionnalité est réservée aux applications mobiles de Twitter et vise principalement à vendre des éditions limitées ou des articles que l'on peut souhaiter obtenir sans délai, comme des places de concert. Elle pourrait apporter une nouvelle source de revenus au service de micro-blogging, qui actuellement se repose uniquement sur la publicité.

La précédente initiative de Twitter en matière d'e-commerce, menée avec Amazon et American Express, obligeait l'utilisateur à poster un message public contenant un certain hashtag. Dorénavant, il n'aura qu'à cliquer sur le bouton "acheter" à l'intérieur du tweet. Il renseignera ses informations de paiement et de livraison ou, s'il est déjà enregistré, cliquera simplement à nouveau pour confirmer son achat.

Ce test est pour l'instant limité à un petit nombre d'utilisateurs de Twitter aux Etats-Unis. Une vingtaine de marchands sont impliqués, parmi lesquels des musiciens (Rihanna, Eminem), des ONG (Nature Conservancy, DonorsChoose) et des distributeurs (Home Depot, Burberry). Mais cette liste devrait rapidement s'allonger. C'est enfin la société de paiement Stripe qui prendra en charge la gestion des transactions, tandis que Fancy, MusicToday et Gumroad s'occuperont de la présentation des produits et de la gestion des commandes pour le compte des marchands.

La concurrence dans l'univers du m-commerce s'est récemment intensifiée. Facebook lui-même a comencé à tester un bouton "Acheter" en juillet. Et Apple devrait présenter un nouveau système de paiement aujourd'hui lorsqu'il dévoilera l'iPhone 6. Chez Twitter, on n'a pas encore arrêté définitivement le modèle de revenus associé au nouveau bouton "buy", mais un système de paiement proche de celui des tweets promotionnels serait à l'étude.

Le service de micro-blogging compte en tout cas sur cette nouvelle fonction pour l'établir encore davantage comme la plateforme spécialiste des interactions en temps réel, par exemple au moment de grands événements sportifs ou musicaux. On peut d'ailleurs s'attendre à ce que le bouton "acheter" apparaisse dans d'autres applications utilisant MoPub, outil publicitaire racheté par Twitter en 2013. Et qui sait, la société voit peut-être même un cran plus loin : tirer profit des relations entre marques et utilisateurs pour venir concurrencer Paypal.

buybuttontwitter
Captures d'écran du nouveau service d'achat mobile sur Twitter © Twitter

M commerce / Twitter