Vente-Unique.com débute son processus d'introduction en bourse

Vente Unique bourse 0714 Le site marchand de meubles compte porter son chiffre d'affaires de 50 à 100 millions d'euros en six ans, a expliqué son dirigeant au JDN.

L'Autorité des Marché Financiers (AMF) a enregistré ce 10 juillet le document de base de l'introduction en bourse de Vente-unique.com. Il s'agit de la première étape du projet de cotation du site marchand de mobilier sur Euronext, qui devrait aboutir après l'été.

Créé en 2006 par le groupe Cafom (spécialisé dans l'équipement de la maison et propriétaire d'Habitat) et par Sacha Vigna, Vente Unique a enregistré un chiffre d'affaires en croissance de 11% à 50,9 millions d'euros lors de son exercice clos le 30 septembre 2013. Sur la période, l'e-commerçant a dégagé un Ebitda de 1,9 million d'euros et un bénéfice net de 800 000 euros. Au premier semestre de l'exercice 2014, sa croissance a accéléré à 15% pour un Ebitda de 3,5 millions d'euros et un bénéfice net de 1,6 million.

"Nous visons 25% à 30% de capital flottant"

"Le premier objectif de cette opération consiste à offrir de la liquidité aux actionnaires et de renforcer la structure financière du groupe Cafom, précise le DG du site, Sacha Vigna. Toutefois, Cafom ne sortira pas complètement du capital, puisque nous visons entre 25% et 30% de flottant". Le groupe possède actuellement 92% de Vente-unique.com. La direction et le management du site, qui détiennent les 8% restants, devraient aussi en profiter pour vendre une partie de leur portefeuille.

Côté Vente Unique, qui se déclare rentable et autofinancé, "notre cashflow disponible nous permet de nous développer en demeurant profitable et de maintenir cette croissance rentable tout en conservant les ressources nécessaires pour promettre à nos actionnaires une politique active de distribution de dividendes", assure son dirigeant. L'e-commerçant affiche en effet 2,6 millions d'euros de marge brute d'autofinancement sur son premier semestre 2014 et présentait au 31 mars une trésorerie nette de dettes financières de 3,6 millions et de 7,4 millions de fonds propres. Son objectif : doubler de taille d'ici 2019, c'est-à-dire dépasser les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires, en conservant sa rentabilité.

vigna2 250
Sacha Vigna, directeur général de Vente-unique.com © S. de P. Cafom

Actuellement, poursuivre sa croissance dans les 7 pays où il est déjà présent constitue la priorité de Vente Unique. "Il y a encore du travail à faire pour y accroître notre part de marché", juge Sacha Vigna. Sur le périmètre de ces 7 pays, le dirigeant estime le marché du meuble autour de 50 milliards d'euros, dont le Web devrait d'ici 2018 peser 10%. Le marché adressable du site s'élèvera donc à cette échéance aux alentours de 5 milliards d'euros. Pour entretenir sa croissance à deux chiffres sur les prochaines années, l'e-marchand indique travailler plus que jamais le levier essentiel de la satisfaction client. Et compte bien sûr sur l'IPO pour lui apporter une visibilité et une notoriété qui devraient attirer davantage d'acheteurs encore.

En outre, Vente Unique réfléchit actuellement à un concept de franchise qui lui permettrait de couvrir d'autres pays. "Nous mettrions à disposition notre technologie et l'accès à notre sourcing, quand le patron local développerait le business en l'adaptant aux attentes des consommateurs sur place." Enfin, s'il n'envisage pas dans l'immédiat de croissance externe, il n'y ferme pas non plus la porte pour les années à venir. "Cela fait partie des opportunités associées au fait d'être coté", conclut Sacha Vigna.

Ventes événementielles / Introduction en Bourse