Warren Buffet investit dans l'e-commerce en acquérant Oriental Trading

Le gourou de la finance US rachète Oriental Trading, vépéciste de fournitures de fêtes sorti la tête haute d'une faillite retentissante.

L'investisseur milliardaire Warren Buffet a fait l'acquisition d'Oriental Trading, vendeur à distance de fournitures de fêtes, au travers de son véhicule d'investissement Berkshire Hathaway. Grand nom de l'e-commerce américain dépassant 300 millions de dollars de ventes en ligne, soit plus de la moitié de son chiffre d'affaires total, Oriental Trading s'était placé sous la protection de la loi des faillites entre août 2010 et février 2011, afin de réorganiser sa dette de 500 millions de dollars tout en poursuivant son activité (lire l'article Oriental Trading sous la protection de la loi des faillites, du 31/08/2010).

"En accroissant leur revenus, leurs bénéfices et leur base de clients ces dernières années, les équipes d'Oriental Trading ont réussi à assainir leur activité et à positionner la société pour une croissance de long terme", déclare Warren Buffet dans un communiqué. L'opération va fournir au vépéciste des ressources supplémentaires pour alimenter sa croissance. Quant au gourou de la finance américaine, il ajoute à son portefeuille de sociétés de marketing direct un e-commerçant ayant démontré sa capacité à être rentable sur un segment aux marges particulièrement basses.

Warren Buffett