Comment rendre une stratégie Web 2.0 rentable

Le Web 2.0 et l'émergence des réseaux sociaux permet aux entreprises de se rapprocher de leurs cibles. Mais est-ce suffisant ? Voici quelques astuces que chaque entreprise peut utiliser pour rendre sa stratégie Web 2.0 plus rentable au-delà du rapprochement.


L'expression "médias sociaux" fait penser à un nouvel outil pour qu'une marque ait une plus grande présence en ligne et s'engage plus avec ses clients. Mais les médias sociaux vont encore plus loin ; les blogs, les RSS, les forums et le "tagging" d'informations peuvent être pour les entreprises un moyen de générer de nouvelles sources de revenus.
 
Prenez par exemple l'école de commerce internationale HEC, qui a décidé d'abandonner ces 60 intranets.  Il y a cinq ans, on aurait jamais imaginé qu'un jour, les étudiants et les instituteurs partageraient leur savoir faire en ligne.  Mais aujourd'hui ceci a été réalisé à HEC grâce aux outils Web 2.0 comme les forums en ligne, les groupes sur Facebook et les RSS.
 
Les vidéos de haute qualité et les images dynamiques sont des éléments interactifs des medias sociaux qui jouent une partie importante pour engager le public encore plus avec une marque ou entreprise.  Un client de Vignette a relancé son site Internet avec des vidéos grands formats. Résultat : les internautes passent 200 % de temps en plus sur le site.
 
Voilà un exemple parmi tant d'autres que les médias sociaux, utilisés en interne autant qu'en externe, peuvent augmenter l'engagement d'une marque ou entreprise avec son public. Mais une question reste : comment engendrer du profit avec le Web 2.0 ?  Voici cinq astuces à considérer.  

1. L'analyse avancée des vidéos

Les vidéos de haute qualité augmentent le temps que les clients passent sur un site et, de plus, les encouragent à revenir sur le site.  L'analyse des comportements des internautes est importante pour mieux optimiser le placement des produits et les diffusions de publicités sur un site, comme par exemple à quel moment de la vidéo suspendent-ils la lecture ou reviennent-ils au début du visionnage.  Offrir l'option de cliquer sur les produits dans une vidéo et de les acheter directement peut améliorer les taux de conversion.

2. Images dynamiques pour créer des opportunités de vente

Des résultats similaires peuvent être obtenus avec des images dynamiques.  Par exemple, l'image d'un mannequin en tenue de mode sur la "homepage" du site de la maison de mode en ligne Asos.com est accompagnée d'une option "click to buy".  Celle-ci permet aux internautes de prendre la décision d'acheter la tenue tout de suite s'ils aiment l'image.  Mais en général, la réalité est que la majorité des sites ne sont pas facile à utiliser.  Une analyse menée par Forrester au sujet de l'e-commerce en France démontre que les consommateurs français expriment en particulier de la frustration vis-à-vis des sites qui ne proposent pas les produits qu'ils recherchent (pour 47 % d'entre eux) ou des sites sur lesquels il est difficile de trouver les produits qu'ils recherchent (42 %).  Tenant compte du fait que 95 % des internautes abandonnent un site après trois "clics", des images dynamiques sont une manière de diminuer la séquence de clics et augmenter les ventes.

3. Les commentaires rapportent de l'argent
D'après une étude de Jupiter Research, 77 % des internautes qui font du commerce en ligne prennent une décision d'achat après avoir lu des commentaires à propos du produit qu'ils cherchent.  Proposer des revues de produits sur son site empêche les internautes de visiter des sites concurrents, ce qui augmente les taux de conversion.  De plus, en surveillant et s'apercevant des commentaires négatifs, les marketeurs peuvent immédiatement se mettre en contact avec leurs équipes pour mieux maîtriser le site.  

4. Recommandations avancées
Les recommandations d'achats complémentaires aux internautes sont une banalité. Mais est-ce que les internautes prennent les bonnes décisions ? Au lieu de proposer les mêmes produits de référencement à chaque visite, les recommandations avancées surveillent et analysent les informations émises par l'ensemble des visiteurs pour des suggestions plus pertinentes.  En utilisant cette approche, il est possible d'augmenter son taux de conversion de 20 %.  

5. Épargner sur les coûts de support

Le contenu généré par les internautes, par exemple les commentaires sur les forums et les "message boards", facilite l'échange d'informations avec tous les visiteurs du site. Comme les internautes créent le contenu eux-mêmes, les entreprises réduisent le temps pour entrer des données. Beaucoup de marques et d'entreprises aperçoivent aussi une chute dans les appels vers leur centre de support. 
 
Les médias sociaux aident les marques à créer des sites plus riches et plus conviviaux. Par conséquence, cela augmente la satisfaction des internautes et leur implication. Comme nous l'avons vu, les vidéos permettent de diffuser des publicités plus ciblées et présentent un outil pertinent pour les campagnes marketing. Même si votre entreprise n'utilise pas encore les medias sociaux, il y a un angle commercial important à ne pas négliger.

Autour du même sujet