PriceMinister-Rakuten complète son offre pour les vendeurs de sa marketplace

Rakuten, le groupe propriétaire de PriceMinister, vient d'annoncer l'acquisition d'A.D.S., un des logisticiens phares en France avec 20 millions de colis expédiés à son actif par an.

C’est une nouvelle extrêmement intéressante pour les vendeurs de la marketplace franco-japonaise car elle leur ouvre de nouvelles perspectives de croissance et leur donne une alternative à Amazon, leader actuel de la délégation logistique pour vendeur marketplace.
Tout d’abord, il est notable de constater que cette acquisition correspond aux déclarations de décembre 2011 de Pierre Kosciusko-Morizet : « Offrir des services de logistique aux clients de PriceMinister afin de faciliter leur développement tant en France qu'à l'étranger ». Le cap fixé par le rapprochement avec Rakuten est donc tenu et permet d’accroître la confiance envers le site et ses managers. Une stratégie moyen-long terme claire est un vrai signe de stabilité pour tout cyber-marchand.
Pour PriceMinister, cette acquisition est aussi stratégique pour exister dans son univers concurrentiel. En effet, des géants comme Amazon et eBay n’hésitent pas à aller au-delà de la simple mise en relation acheteur-vendeur en proposant déjà un écosystème complet aux marchands. Coté logistique, eBay détient GSi aux Etats-Unis et Amazon propose, pour chacun de ses pays, le programme Fullfiment By Amazon (FBA). En France, ce programme est très apprécié des e-commerçants de la marketplace d'Amazon (30% des marchands utilisant Sellermania y participent) car il leur assure une excellente exposition commerciale sur le site et un excellent service de livraison aux acheteurs. Amazon en fait d’ailleurs un vrai argument de conquête commerciale pour « recruter » de nouveaux vendeurs. Avec cette acquisition, PriceMinister va pouvoir les concurrencer frontalement. Petite inconnue : l'offre de logistique "PriceMinister-Rakuten" sera-t'elle aussi perfectionnée et bon marché que celle du géant américain ?
Autre point important à noter avec cette opération, Priceminister acquiert un portefeuille de marques déjà clientes d'ADS qui sont généralement peu sensibles à l'offre et à "l'expérience vendeurs" proposés par PriceMinister. En offrant encore plus de services de qualité, il est certain que la marketplace aura désormais de nouveaux arguments pour les convaincre mais aussi s'attaquer à l'ensemble des "grandes marques" non présentes dans l’univers e-Commerce de Rakuten. PriceMinister n’hésite d’ailleurs pas à mettre en avant sa position de partenaire e-Commerce qui ne fait pas concurrence à ses propres clients en vendant aussi des produits en ligne, comme le font Amazon et Cdiscount par exemple en mixant leurs catalogues avec ceux des vendeurs.
L'année 2012 restera incontestablement dans les annales pour PriceMinister avec de nombreuses annonces et nouveautés. Son acquisition par Rakuten prend désormais tout son sens et confirme ses ambitions de devenir un leader européen en se donnant les moyens de concurrencer directement Amazon et eBay. L’offre commerciale est extrêmement complète et se rapproche à présent de celle proposée au Japon par la maison mère.
Qu’attendre de plus en 2013 ? Peut-être un changement de "Look & Feel" du site ainsi qu'un changement de nom... le domaine www.rakuten.fr pointant déjà vers www.priceminister.com !

Autour du même sujet