Entreprises, gare à ne pas sombrer dans le "Diva Syndrom"

Il existe une erreur commise par la majorité des entreprises une fois impliquées sur les médias sociaux : le Diva Syndrom. Elle agace vos visiteurs et énerve votre audience. Trop d’entreprises la commettent et s’étonnent ensuite de ne pas avoir pu instaurer un dialogue avec les internautes.

Il  existe une erreur commise par la majorité des entreprises une fois impliquées sur les médias sociaux. C’est une erreur qui agace facilement vos visiteurs, votre audience. Et pourtant beaucoup d’entreprises la commettent et s’étonnent ensuite de ne pas avoir pu instaurer un dialogue avec les internautes. C’est ce que j’appelle le Diva Syndom.

Pas de réactions à vos publications ?

Alors peut être que vous êtes dans la situation suivante. Vous avez commencé à vous impliquer sur les médias sociaux mais vous avez l’impression de ne pas avoir d’impact sur votre audience. Vous vous demandez peut être même si c’est possible de convertir vos visiteurs en clients.

Alors c’est peut être  que vous atteint du Diva Syndrmo et que vous êtes comme cette personne sur l’image : c’est à dire que vous êtes dans le désert et vous parlez dans le vide.

 

Il ne faut pas forcément chercher très loin. Peut être que comme 90% des entreprises sur les médias sociaux, vous faites cette erreur monumentale. En fait ces entreprises là commencent à se comporter comme des Divas : ces stars de la chanson qu’on a aimé fut un temps mais qui finalement nous déçoivent.

Ces Divas qui déçoivent leur public

Pourquoi ces Diva de la chanson déçoivent alors que leur public les aimait tellement il n’y a pas si longtemps ? C’est très simple. Ces fans paient des fortunes pour voir leur star dans ces concerts privés ou dans des grandes stades. Et que font ces Divas ? Elles vont chanter en playback, certaines vont arriver totalement ivre sur scène (bonjour le spectacle), d’autres vont jouer deux chansons et repartir. Au final qu’est ce qui se passe ? Les gens qui sont dans le public se sentent arnaqués par cette personne qu’ils aimaient pourtant.

L’erreur de ces Diva c’est en fait de ne pas s’intéresser à leur publique et à ce qu’attends leur public.  Au final elles ne chantent pas pour leurs fans, mais pour elle-même, leur ego ou leur compte en banque.

Alors vous vous  dites peut être que oui, c’est un comportement totalement aberrant ». Et pourtant il suffit de passer seulement 5 minutes sur Internet pour voir que la majorité des entreprises font exactement la même chose sur les médias sociaux.

Les 90% des entreprises qui n'ont rien compris aux médias sociaux 

Je ne vous poste pas d'exemples ici mais vous en trouverez vous même des dizaines en seulement quelques minutes sur les différents médias sociaux. Ce sont des entreprises et des entrepreneurs qui se focalisent sur eux : "moi je fais ci, moi je fais ça, moi j’ai tel produit et moi je vends ça".

Ce sont typiquement les messages « MOI MOI MOI ». C’est l’équivalent à prendre un mégaphone, à vous postez devant chez vos clients et jour et nuit leur dire « Regardez moi, regardez ce que je fais, regardez mes produits, allez, achetez-les ».  Ca ne mène nulle part.

S’il vous plait, avant de partager quelque chose sur les Médias Sociaux, demandez-vous toujours si vous êtes dans la posture de cette personne avec un mégaphone et si vous allez agacer vos futurs clients.

 

Parce qu’il y a une chose qu’il ne faut pas oublier. Le concert que vous faites vous ne le faites pas pour vous mais pour votre audience, votre public. Donc tout ce que vous partagez sur les réseaux sociaux doit apporter de la valeur non pas à vous mais à vos prospects.

 

Ce que vous devez faire en fait c’est de ne pas parler de vous, votre activité, de vos produits mais vraiment traduire ces informations. Vous devez communiquer les mêmes faits mais d’une différente manière et toujours montrer ce que cela apporte au client.

  

Voilà ce qu’il faut oublier à tout prix. Les messages « Moi,Moi,Moi » sont à bannir. Traduisez ces données différemment pour montrer la valeur que vous apportez à vos clients.

Il y a encore autre chose et c’est peut être bien pire : la promotion directe. "Voilà mon produit, voilà son prix, voilà comment l’acheter". Bien sûr ce sont des informations qui doivent être disponibles sur Internet pour vos visiteurs et vos futurs clients. Mais cela ne doit pas être votre refrain, cela ne doit pas être ce que vous mettez en avant dans votre partition, dans votre message web.

Alors qu’est ce qu’il faut faire ?

Il faut toujours partir des besoins de vos clients. Si vous ne les connaissez pas alors les médias sociaux sont une formidable opportunité pour les découvrir.

Une fois ces problèmes identifiés, vous devez commencer par leur apporter des éléments de réponse, des premières solutions. 

Maintenant vous êtes vacciné contre le Diva Syndrom, c’est une erreur que VOUS, vous ne ferez plus. Posez-vous la question : mais que veulent entendre mes clients et comment est ce que je vais pourquoi leur faire parvenir un message qui va captiver leur attention et les enchanter ?

Autour du même sujet