Ma rencontre avec Bruno Alazard, directeur Internet & CRM d'Estée Lauder France

Le groupe américain croit beaucoup à l'e-commerce et a structuré son organisation pour être le plus agile possible.

Le leader de la cosmétique sélective génère un chiffre d'affaires de 10 milliards de dollars dans le monde. La stratégie digitale est très prégnante avec un premier site e-commerce dès 1997 aux États-Unis et depuis une accélération constante. L’activité e-commerce est hébergée dans une structure corporate pour être le plus agile possible et partager efficacement les bonnes pratiques on-line.

Autour du même sujet