Quatre astuces pour doper l’attractivité d’une vidéo interactive

Ca n’est pas nouveau, Les internautes ont tous un point commun : ils préfèrent interagir, produire et partager du contenu sur les réseaux sociaux, jouer en ligne ou encore contrôler la diffusion d’une publicité plutôt de regarder fixement leur écran.

C’est ce qui explique, notamment, pourquoi les campagnes vidéo in-stream interactives sont les formats publicitaires online les plus performants. D’après les données recueillies par Sizmek, les vidéos instream sont cinq fois plus efficaces que les vidéos standards. Une efficacité qui se vérifie en France, où les consommateurs sont 20 % plus enclins à interagir avec les vidéos publicitaires interactives (source : rapport Exponential Interactive).

Qu’est-ce qui fait la différence entre une publicité vidéo qui invite à l’interaction et celle que l’on ignore ?

La réponse se trouve dans l’approche, qui doit être déclinée en fonction d’objectifs clairs définis pour engager des audiences cibles. Voici quelques conseils accompagnés d’exemples  de publicités vidéo interactives qui ont fait le buzz.

Aller droit au but 

Même la campagne la plus attrayante peut faire un flop si personne ne clique  sur la pub faute d’un call to action pas suffisamment clair. Avec une simple modification dans le CTA (couleur, animation, déplacement), une campagne vidéo de qualité moyenne peut voir une amélioration drastique de ses taux d’interaction.

Quelques conseils pour un call to action efficace

1) Comprendre ce qui motive votre audience et se focaliser sur la méthode appropriée
Le moment où le CTA est déclenché peut faire toute la différence pour la performance de votre campagne. Essayez d’utiliser  des animations immédiatement, plutôt que de les placer à la fin de la vidéo.
2) Ajouter de l’animation et des couleurs pour permettre à l’internaute de bien distinguer le CTA par rapport au contenu de la vidéo, et de booster les performances de la campagne et la réputation de la marque.

Se concentrer sur un objectif

1) Définissez votre KPI, et pensez votre campagne autour de cet indicateur. Si votre objectif est d’inciter les internautes à télécharger un document PDF, concevez votre campagne et votre CTA en fonction de ce critère, et uniquement de ce critère, sous peine de faibles performances.
2) Personnalisez pour chaque audience
Les technologies de dynamic creative versioning, c’est à dire le fait de proposer plusieurs versions d’une même créa pour mieux s’adapter aux différentes audiences ; et le retargeting sont deux leviers particulièrement simples et efficaces. Avec une seule et même vidéo, vous pouvez créer plusieurs versions à destination de différents publics (en fonction de la localisation géographique, du contexte, du comportement, etc.) et les modifier en l’espace de quelques minutes. Le ciblage dynamique peut augmenter les résultats de 70 à 99 % par rapport aux campagnes publicitaires display traditionnelles.
Les technologies d’adserving  et de dynamic creative versioning offrent beaucoup de possibilités pour raconter une histoire et prolonger la durée de vie des campagnes. Définissez une rotation simple des bannières et la fréquence maximum voulue, afin de préserver la fraicheur de votre message et garder votre audience captive.
Il est également judicieux de faire correspondre les différentes interactions que vous mettez en place avec l’audience ciblée. Une campagne récente pour la saga de jeux vidéo God of War a été particulièrement efficace auprès de son audience de gamers grâce au choix de proposer une expérience de jeu proche de leur univers, sans excès de vidéo dans la publicité.
Nissan, de son côté, sait que son audience aime avoir des détails sur les caractéristiques techniques de ses modèles. Dans cette publicité, la marque utilise des « hotspots » (ou zones d’interaction spécifiques) permettant de zoomer sur les composants internes du véhicule, et mettre en valeur la technologie et les caractéristiques spécifiques.
Ne limitez pas l’utilisation des formats VPAID. Si votre but est d’amener les internautes à jouer à un jeu embarqué dans votre publicité, pourquoi attendre 15 secondes avant de lancer l’action ? Cette campagne pour les assurances NRMA  est un bon exemple.

Favorisez une interaction durable avec vos clients

Par nature, la vidéo interactive a un avantage sur la télévision en matière d’engagement client. Les internautes peuvent poster une vidéo, créer un contenu viral ou jouer à un jeu.
Dans cet exemple, les internautes sont immédiatement transportés dans une histoire où il leur est demandé de faire un choix qui va déterminer ce qu’ils vont voir par la suite. C’est une façon relativement simple d’impliquer l’internaute en lui donnant la possibilité de contribuer à la narration de la pub. Cette approche fonctionne d’autant mieux si vous avez suffisamment de contenu vidéo pour générer plusieurs scénarios. Vous pouvez engager votre audience en leur proposant de donner leur opinion sur les différentes séquences d’une même vidéo.
La prochaine fois que vous concevez une publicité in-stream, rendez la interactive et assurez-vous que cette interactivité impacte les performances de votre campagne. Grace à un call to action bien défini, des objectifs mesurables et une campagne pertinente qui engage vos clients durablement, les résultats seront clairement au rendez-vous !

Ciblage / Retargeting