Mes 90 premiers jours: Fonder 400 entreprises donne l'impression de commencer 400 nouveaux emplois

Richard Branson nous livre ses conseils sur comment être le plus efficace lors de ses 90 premiers jours en entreprise.

Suivre l'auteur sur LinkedIn  

Si vous commencez un nouveau travail ou que vous lancez une nouvelle entreprise, sachez que c'est le meilleur moment pour le faire. Il y a plus de changements en début d'année, les gens sont plus disposés à accepter de nouvelles idées, variantes et suggestions. C'est un très bon moment pour rapidement faire ses preuves.

Comment faire ? C'est simple : écoutez tous les gens que vous rencontrez

Ça commence par votre entretien d'embauche. Quand la personne qui vous fait passer l'entretien vous demande "avez-vous des questions à nous poser ?", profitez-en pour apprendre un maximum de choses. Découvrez autant de choses que possible à ce moment-là et vous aurez déjà un temps d'avance lors de votre premier jour. Une fois en poste, parlez d'abord à la personne assise à côté de vous. Ne vous contentez pas de questions concrètes et utiles à votre travail: essayez d'en apprendre plus sur qui ils sont. Ainsi, vous commencerez à saisir naturellement la culture de l'entreprise. Evidemment, tâchez de ne pas trop en faire et d'exaspérer tout le monde dès la première semaine !

Fixez-vous des objectifs élevés

Posez des questions à votre manager. Parlez au responsable de votre département.  Après quelques temps, une fois bien installé et à l'aise dans l'entreprise, contactez votre PDG. S'il est trop occupé pour vous parler, ça sera révélateur de quelque chose de négatif au sein de l'entreprise. Un leader soit se rendre aussi accessible que possible. J'essaye de toujours poser des questions aux membres de notre auxquels je n'ai pas eu l'occasion de parler préalablement. C'est une très bonne méthode pour accéder à de nouveaux points de vue et de nouvelles idées.

Si possible, interrogez aussi la personne qui occupait votre poste avant votre arrivée, ou son équivalent. Découvrez ce qu'elle aimait, ce qu'elle n'aimait pas et ce qu'elle aurait aimé pouvoir changé. Ne prenez pas ses commentaires pour parole d’Évangile – faites en un exercice de recherche. Vos concurrents sont aussi des sources d'informations très intéressantes. En comprenant ce qu'ils font dans votre secteurs, vous saisirez mieux les particularités de votre entreprise et comment améliorer ses résultats.

Il y a longtemps que je n'ai pas officiellement commencé un nouveau travail mais, ayant fondé plus de 400 entreprises, j'ai l'impression d'endosser un nouveau rôle tous les quelques mois. J'ai pris l'habitude de me jeter corps et âme dans chaque nouveau projet sur lequel je travaille. Cela exige beaucoup d'écoute. A chaque fois que j'en apprends plus sur un point de vue, une fonction ou un petit détail concernant une entreprise ou un projet, je l'écris. Que ce soit un outil un peu vieillot comme un cahier de texte, que je préfère, ou votre iPhone, trouvez le moyen d'enregistrer ce que vous apprenez et ajoutez-y vos observations. Ce cahier deviendra rapidement une mine d'or pour vous aider à construire et à grandir.

Que faire de toutes ces notes ?

Commencez par faire des suggestions pour améliorer votre environnement de travail. Ne soyez pas la personne timide et renfermée qui fait  correctement et silencieusement son travail dans son coin. Soyez audacieux et vos perspectives de réussite seront illimitées. Fixez-vous des objectifs, notez-les, commencez à les "cocher" quotidiennement, hebdomadairement, mensuellement et annuellement. Fixez ces objectifs de manière structurée et organisée mais soyez flexible dans votre travail au quotidien. En conjuguant ces deux idées, vous pourrez facilement suivre votre propre progression tout en étant souple et ouvert aux inévitables obstacles que vous rencontrerez en abordant un nouveau travail.

Il est aussi essentiel de pénétrer la culture de votre entreprise. Sortez prendre un café avec vos collègues. Allez au bar après le travail. Rendez-vous disponible, travaillez dur, et après quelques temps, vous serez indispensable. Bonne chance ! 

Traduction par Shane Knudson, JDN
Cette chronique traduite par le JDN a été publiée via le programme
Influencers de LinkedIn, où s'expriment près de 500 leaders d'opinion. Retrouver la version originale en anglais ici.

Richard Branson / IPhone