Crowdfunding : un excellent moyen de rapprocher les Français de l'entreprise

Le crowdfunding permet à des particuliers de financer des porteurs de projets via Internet.

A l’occasion de la parution du sondage « Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfounding » mené par l’Institut Think et co-commanditée par le salon des Entrepreneurs, Lendopolis et l’Ordre des Experts Comptables, penchons nous sur ce phénomène dont le développement semble en faire une alternative de plus en plus crédible aux techniques de financement traditionnelles des TPE/PME.

Coté investisseur, le crowdfunding répond à des motivations différentes

Chez Petite-Entreprise.net, nous avons encore très peu de demandes concernant le crowdfunding, même si le terme est désormais connu des dirigeants de TPE (76 % selon l'étude menée par l'institut Think). Ce que nous savons, c'est que les dirigeants de TPE maîtrisent de mieux en mieux Internet et concèdent, pour les plus timorés, qu'Internet est devenu incontournable dans leur business.
De plus en plus, les entrepreneurs s'y intéresseront, mais pour l'heure, cela ne viendra pas remplacer votre banque, où vous avez un seul interlocuteur à convaincre, et pas des dizaines de petits investisseurs (1 000 € d'investissement par particulier au maximum).
Par nature, le crowdfunding s'adresse à tous, et donc à tous les types de motivation d'investir : dimensions sociale, de proximité, ou simplement pécuniaire, les raisons d'investir sont assez partagées, avec une conséquence majeure : il faudra couvrir toutes ces dimensions si vous ne voulez pas vous "couper" d'une grande partie de vos investisseurs potentiels.

Un beau moyen de promouvoir l'esprit d'entreprise

Nous pensons en revanche qu'à court terme, le crowdfunding a un bel avenir pour faire rapprocher le monde de l'entreprise de celui des particuliers. C'est aussi un excellent moyen de libérer les créateurs de la peur qu’ils ont qu'on "leur vole leur idée", un réflexe latin qui nous éloigne de la mentalité anglo-saxonne plus ouverte à ce titre. Mais il faudra du temps et de belles "success stories" pour faire du crowdfunding une alternative au financement des entreprises, et non simplement un coup de pouce à l'activité.

Motivation / Financement