Les innovations retail les plus marquantes du mois

Comme chaque mois, focus sur les dernières innovations marquantes qui changent l’expérience shopping. Ce mois-ci, les enseignes ont notamment mis en place des dispositifs qui rendent l’expérience client plus divertissante : musique et divertissement s’intègrent dans l’expérience shopping.

 

Paramétrez vos courses grâce à Tesco 


Le service IFTTT « If This Then That » (Si Ceci Alors Cela) constitue une sorte d'assistant pour automatiser diverses tâches quotidiennes entre différents services web, applications mobiles, et objets connectés : Dropbox, Gmail, Evernote, Twitter, Facebook, Wordpress, Tumblr, etc. Par exemple, si je publie un post sur Instagram, je peux faire en sorte qu’il soit automatiquement relayé sur mon compte Twitter. En Angleterre, la chaîne de supermarchés Tesco – en partenariat avec If This Then That (IFTTT) – a donc eu l’idée de créer un « IFTTT du shopping » : elle offre la possibilité à ses clients de paramétrer leurs listes de courses en ligne. Les livraisons deviennent alors automatiques en fonction des paramètres souhaités par le client. Pour pouvoir utiliser ce service, il faut se connecter au service de livraison à domicile du supermarché puis de le fusionner avec son compte IFTTT. Une fois les connexions établies, il n’y a plus qu’à paramétrer ses courses. Un client peut alors ajouter de la glace lorsqu’il fait chaud, il peut recevoir une alerte quand le prix d’un produit est en baisse, il peut prévoir l’ajout de certains produits en fonction du jour de la semaine etc. Ce service permet aussi aux clients d’échanger leurs paramètres, ainsi Monsieur X peut utiliser les paramétrages de Monsieur Y. Ici le digital permet de simplifier un geste quotidien, faire les courses devient un automatisme propre aux goûts, besoins et envies de chaque personne.

Pour en savoir plus, c’est ici.  


The Beer Store et son kiosque expert en bière


Avec l’aide de Cineplex Digital Media, l’enseigne canadienne The Beer Store a réussi à innover et améliorer sa stratégie d’affichage en point de vente grâce au lancement de plusieurs bornes d’information interactives. Il est désormais possible d’utiliser ces bornes dans plus de 140 enseignes de la marque. Fonctionnant par le biais d’un écran tactile, la borne permet aux clients d’obtenir des informations sur la bière qu’ils recherchent, son prix, sa disponibilité dans chaque magasin mais aussi d’avoir accès aux informations concernant le brasseur de toutes les bières mises en vente. Pour permettre une navigation plus fluide, il est possible de filtrer ses recherches par marque et type de bière. Les clients peuvent également voir toutes les bières disponibles à l’achat, les nouveaux arrivages ou toutes les bières répertoriées par le système, qu’elles soient vendues en magasin ou non. Ce dispositif est intéressant car il simplifie le parcours d’achat des clients, leur propose une expérience divertissante, rapide et simple. Mais cette technologie est aussi très utile pour la marque car elle lui permet de récolter des éléments d’analyses sur les pics d’horaires d’utilisation, les bières les plus recherchées et le nombre de personnes qui ont utilisé la borne, pour en tirer une stratégie de vente plus fiable.

Pour en savoir plus, c’est ici.

L’addition, c’est l’utilisation du produit 


C’est dans le 11ème arrondissement parisien, du 23 mai au 5 juin 2016, que Mir a décidé d’ouvrir son nouveau restaurant éphémère. En famille, entre amis ou entre collègues, il est possible de partager un repas cuisiné par un chef : menu au choix, entrée/plat ou plat/dessert, le tout gratuitement. Pour pouvoir profiter de cette offre, les clients doivent simplement faire leur propre vaisselle. L’addition n’est pas composée des plats consommés par les clients, mais du nombre de couverts, assiettes et verres utilisés pendant leur repas, mais aussi des ustensiles utilisés pour préparer les plats. A la fin du repas, les convives se retrouvent au centre du restaurant où se déroule une plonge collective. La marque profite de ce restaurant éphémère pour se faire un coup de pub. Le liquide vaisselle utilisé par les clients est sans surprise de la marque Mir. Il s’agit là d’un bon coup de promotion pour la marque qui fait plaisir aux clients de plusieurs manières : les plats sont cuisinés par un professionnel, le repas est gratuit, mais en plus de ça, il passe du bon temps avec ses proches et ce, même autour d’un lavabo et d’une mission vaisselle. La soirée entière devient une expérience privilégiée avec la marque, au-delà du seul repas !

Pour en savoir plus, c’est ici.
  

La grande surface d’eBay en réalité virtuelle


Au mois de mai, grâce à un partenariat avec le revendeur australien Myer, eBay a pu développer le premier supermarché virtuel. Après avoir téléchargé l’application « eBay VR Department Store », il suffit d’insérer le smartphone dans le casque de réalité virtuelle. Plus de 15 000 produits - conçus spécialement pour la réalité virtuelle - sont à la disposition du client. Pour rendre la recherche plus fluide, il est possible de se balader par section d’intérêt. Les actions sont effectuées grâce au regard : balayer du regard permet de faire défiler les articles et garder le regard fixe sur l’objet affiché permet d’afficher les informations relatives au produit (soit : le prix, la livraison, la disponibilité et les caractéristiques du produit). Si le client souhaite acheter un produit, il dirige et fixe son regard sur la case « Add to Basket » pour ensuite finaliser l’achat sur l’application. Grâce à ce dispositif, l’expérience d’achat est simplifiée et devient plus rapide : le client est en immersion totale dans ce supermarché virtuel. Les créations en réalité virtuelle permettent un aperçu plus global du produit et l’accès à toutes les informations rend l’expérience complète : plus besoin de se rendre sur le site ou sur place pour avoir toutes les caractéristiques, tout est accessible directement depuis le casque et son application. Aussi, le paiement qui se fait depuis l’application rend la procédure sécurisée et permet une dernière vérification avec l’achat.

Pour en savoir plus, c’est ici.


Snapchat s’incruste sur la scène du e-commerce


Même si l’on sort ici du pur cadre du retail, difficile de ne pas évoquer les dernières innovations et ambitions, en matière de commerce, de Snapchat. De nombreuses marques comme Chanel, Louis Vuitton ou Alexander Wang ont déjà choisi d’utiliser la rubrique Discover pour faire leur publicité auprès du jeune public (15-24 ans). C’est maintenant au tour du magazine Cosmopolitan, de la chaîne de supermarchés Target et de la maison cosmétique Lancôme d’utiliser l’application. Leur initiative va au-delà de la publicité car ces trois enseignes ont décidé d’ouvrir le réseau au e-commerce en permettant aux clients d’effectuer des achats sans quitter l’application. A partir des publicités lancées depuis Discover, il est possible d’acheter le contenu affiché comme des bouteilles pour Target ou une huile à lèvre pour Lancôme. Si le client souhaite avoir plus de contenus, il lui suffit de faire glisser l’image vers le haut. Ce qui fait marcher cette intention, c’est le fait que le Social selling soit de plus en plus important. Ici, un utilisateur de l’application va prendre l’initiative de regarder les contenus qui l’intéressent et se sentira alors plus facile attiré par l’achat. En lui proposant d’acheter tout de suite un produit, la marque simplifie le parcours d’achat : il n’y a plus besoin de quitter l’application ni de se rendre soit sur place soit sur le site web, tous les produits proposés sont directement disposés à l’achat. Une manière de concevoir le parcours client qui n’est pas sans rappeler celle qu’a Facebook de maintenir les internautes sur sa plateforme, même en consultant des contenus externes (Instant Articles, etc.)

Pour en savoir plus, c’est ici.

Autour du même sujet