Virtual beacon, le nouvel eldorado du retail

Face au Lifi, à l'ultrason et au NFC, le beacon se distingue en ne nécessitant pas d'action de la part des utilisateurs. Basé sur le même principe, le virtual beacon permet d'aller encore plus loin et de toucher même les mobinautes qui n'ont pas activé le bluetooth.

Le retail cherche tous les jours de nouvelles manières d’enrichir sa connaissance client et de contextualiser sa communication auprès d’une clientèle de plus en plus exigeante. Les nouvelles technologies dédiées aux points de vente ont fleuri. Après le QR code, d’autres technologies comme le Lifi, l’ultrason ou encore le NFC sont apparues, mais elles demandent toutes une action de la part des utilisateurs.

 

La seule technologie ayant fait ses preuves en point de vente est la technologie beacon. Elle répond à la fois à l’analyse des mobinautes en point de vente et à une communication personnalisée en temps réel. Une autre technologie sans déploiement matériel apparaît et attire de plus en plus de retailers pour sa capacité à collecter des données, à communiquer à travers des campagnes de push ou de médias programmatiques ultra qualifiés et pour son coût moindre : le virtual beacon.

 

Le virtual beacon est basé sur les mêmes principes que le beacon. Il permet de réveiller une application mobile fermée. La différence est que le virtual beacon permet de communiquer avec les utilisateurs ayant la géolocalisation activée, à la différence du beacon qui demande également l’activation du bluetooth pour adresser des notifications. Le virtual beacon permet de toucher une audience plus large que le beacon. Il est complémentaire au beacon qui dispose d’une distance d’émission plus précise.

 

Cette solution consiste pour les enseignes, à définir une zone géographique virtuelle autour de leurs points de ventes, de ceux de leurs concurrents, ou des points d’intérêts d’un segment ciblé. La finalité est d’envoyer une notification push aux mobinautes lorsqu’ils entrent dans cette zone ou à communiquer auprès de cette cible en média classique via du programmatique en fonction des données collectées. Il est possible de détecter un utilisateur entre 100 mètres et 5 km autour d’un lieu.

 

Le virtual beacon est donc une technologie puissante permettant plusieurs choses :

  • Identifier les habitudes des mobinautes et découvrir leurs univers en détectant les caractéristiques de l’audience : lieu de vie, lieu de travail, lieux favoris, lieux d’achat, temps de présence. L’enjeu est de créer des campagnes marketing basée sur la data, ce qu’on appelle les campagnes de data driven marketing.
  • Faire du drive to store en envoyant des contenus qualifiés à des utilisateurs à proximité des lieux ciblés, pour les attirer dans les magasins.
  • Informer les vendeurs qu’un client est à proximité du magasin pour personnaliser la relation client en indiquant au vendeur le profil de l’utilisateur et accélérer la remise d’un colis pour le cas de click&collect par exemple.

Le couplage des technologies permet d’acquérir une connaissance client unique et de satisfaire au mieux les attentes de ses clients en anticipant leurs besoins et comportements.

Retail