Le Japon rejette la plainte d'Apple contre Samsung

Dans le volet japonais de la guerre qui oppose Apple à Samsung, le juge a estimé que ce dernier ne semblait "pas utiliser la même technologie que les produits du requérant".

Nouvel épisode dans la bataille sans précédent qui oppose Apple à Samsung, concernant l'exploitation par ce dernier de brevets dont la firme de Cupertino réclame la paternité, le tribunal de Tokyo vient de trancher en faveur du Sud-Coréen. "Les produits du défendeur ne semblent pas utiliser la même technologie que les produits du requérant, nous rejetons donc les arguments du requérant et jugeons que le coût de la procédure judiciaire sera payée par ses soins", a déclaré le juge Tamotsu Shoji.


Apple, qui réclamait 100 millions de yens (soit 1 million d'euros), n'a pas souhaité réagir à ce verdict qui vient trancher avec la décision d'un tribunal californien de condamner Samsung à verser la somme de 1,05 milliard de dollars à l'Américain.

 

Apple / Samsung