Les prix du mobile ont légèrement baissé en 2011

L'indice annuel de l'Arcep révèle que la facture mobile a diminué de 1% en 2011, portée par la baisse des forfaits mobiles. Une tendance qui sera sûrement autrement plus forte en 2012.

Si Free Mobile a sans conteste contribué à tirer les prix du marché vers le bas, en obligeant les acteurs historiques à s'aligner sur les tarifs sans précédents pratiqués par la société de Xavier Niel, cette tendance à la baisse du prix des forfaits existait déjà avant l'arrivée du quatrième opérateur mobile. C'est ce que révèle l'indice annuel de l'Arcep qui identifie une baisse de 1% de la facture mobile en 2011, conséquence directe de la diminution du prix des forfaits mobiles. Ceux-ci ont en effet chuté de 1,5% en 2011 alors que les cartes prépayées sont restées stables à +0,2%.


2011 confirme par ailleurs un basculement de la consommation vocale vers les textos et l'Internet mobile. Le volume "voix" a ainsi diminué de 0,8% alors que le nombre moyen de textos envoyés est passé de 32 par mois en 2006 à 266 en 2011. "Les volumes de données consommés depuis les réseaux mobiles sont en nette hausse, et ont été multipliés par plus de cinq en deux ans pour les forfaits, passant de  Megaoctets en 2009 à 75 Mo en 2011", ajoute l'Arcep.

 

Free / Arcep