Paris et l'Elysée, peu accessibles sur le Web

Parmi les sites publics, Legifrance et les impôts étaient les plus disponibles en mars 2009, selon un classement Witbe/Journal du Net. Mauvais élèves : Paris et l'Elysée.

Souvent difficiles à joindre par téléphone ou physiquement, les services publics se déclinent également sur le Web. Mais ces sites sont-ils pour autant accessibles facilement et rapidement ? Pour le savoir, la société Witbe et le Journal du Net ont choisi dix sites et en ont mesuré l'accessibilité au cours du mois de mars. Il s'agissait de charger la page d'accueil du service puis de chercher une information particulière.

 

Champion de la catégorie, Legifrance affiche un taux de réussite proche de 100 % et fait preuve d'une bonne rapidité d'exécution (2,6 secondes). Pourtant, le site est riche en contenus puisqu'il indexe une bonne partie des textes juridiques français. Le site des impôts, habitué à des pics importants de trafic saisonniers, fait également partie des bons élèves, tout comme Ameli.fr, l'assurance maladie en ligne, et le portail de l'administration Service-public.fr.

 

Classement des sites de services publics
RangSitesIndice de performance (sur 100)Temps d'exécution de la navigation (en s)Taux de réussite
Source : Witbe
1legifrance.gouv.fr98,62,699,91
2impots.gouv.fr814,899,46
3ameli.fr77,55,599,06
4service-public.fr76,83,898,32
5anpe.fr69,1798,72
6prix-carburants.gouv.fr65,86,298,39
7premier-ministre.gouv.fr65,26,498,45
8urssaf.fr55,56,696,73
9paris.fr39,18,895,15
10elysee.fr9,18,575,22
Moyenne85,12,999,81

 

En queue de peloton de ce classement se trouvent un service public en temps que tel, l'Urssaf, ainsi que les sites de la ville de Paris et de l'Elysée. Les robots de Witbe n'ont réussi à trouver l'information recherchée sur le site présidentiel que trois fois sur quatre. Si Paris.fr affiche pour sa part un taux de réussite de 95 %, son temps de navigation s'approche des 9 secondes.

 

Des mauvais résultats dus à des capacités trop limitées pour une importante consommation de ressources. Witbe pointe du doigt des pages d'accueil trop lourdes, en particulier celle d'Elysée.fr qui contient sept fichiers javascripts.

 

A l'inverse, les bons résultats de ce classement s'expliqueraient par la légèreté des pages et un usage des javascripts limité. Exception notable, le site des impôts affiche une grande rapidité, tout en étant le plus lourd du panel.

 

Méthodologie
Source : Witbe
Les robots Witbe ont navigué (avec Internet Explorer 7) sur chacun des sites, toutes les 30 minutes et 24h/24, avec le cache vide et sans cookie. La navigation testée consistait en le chargement de la home page puis l'usage de la fonction recherche du site pour trouver une information en rapport avec les contenus publiés : le scénario comportait ainsi deux étapes pour neuf des dix sites, ameli.fr en comptant trois du fait d'une page de recherche spécifique.

 

 Le site de Witbe

API / Javascript