Apple affiche un bénéfice trimestriel en deçà des attentes

Les revenus de 35 milliards de dollars et le résultat net de 8,82 milliards enregistré par Apple entre avril et juin 2012 a déçu les marchés, du fait de la décélération des ventes.

En hausse de 20,5% à 8,82 milliards de dollars, le bénéfice net trimestriel publié par Apple est le meilleur jamais enregistré sur le troisième trimestre de son exercice fiscal, d'avril à juin. Il a cependant déçu les marchés, habitués à des miracles permanents au sein de la firme à la pomme. Son chiffre d'affaires enregistre également une belle progression de 22,55%, à 35,02 milliards de dollars.


La déception des analystes provient de la décélération des ventes enregistrée au printemps par rapport aux trois premiers mois de 2012. Les ventes d'iPad ont bondi de 84% à 17 millions d'unités, ce qui est moins que les 151% initialement prévus par Apple. Côté iPhone, 26 millions d'unités ont été vendus, soit 28% de plus qu'entre avril et juin 2011. Les ventes d'ordinateurs n'ont progressé que de 2%, soit 4 millions de Mac écoulés. De son côté, l'iPod poursuit son déclin avec 6,8 millions de baladeurs vendus, en chute de 10% sur un an.


Se disant "très satisfait des ventes record d'iPad", le directeur général Tim Cook a précisé qu'Apple avait souffert de la situation économique en Europe, enregistrant des ventes "particulièrement mauvaises" en France, en Grèce et en Italie. 62% du chiffre d'affaires de la société est désormais réalisé à l'international.

Apple / Chiffre d'affaires