Barnes & Noble reçoit une offre de rachat de Liberty Media

Le groupe Liberty Media a adressé une offre de reprise à la chaîne américaine de libraires, qui essaie de booster son activité e-book.

Barnes & Noble, qui a confié il y a un an à la banque Lazard la mission de lui trouver un repreneur, a reçu une offre de Liberty Media pour 70 % de son capital, qui valorise à 1 milliard de dollars environ la chaîne américaine de libraires. Son conseil d'administration va maintenant évaluer cette proposition et la soumettre aux actionnaires ainsi qu'aux autorités de régulation.


Barnes & Noble fabrique l'e-reader Nook, qui détient 22 % du marché américain contre 67 % pour le Kindle d'Amazon, d'après Goldman Sachs. Sa librairie numérique lui permet de hisser sa part de marché à 27 % des e-books vendus, contre 58 % pour Amazon et 9 % pour Apple. Selon les analystes, être acquis par un grand groupe comme Liberty Media permettrait à Barnes & Noble de fermer ses points de vente à un rythme plus rapide et d'investir plus massivement dans son activité numérique comme en marketing, conditions sine qua non pour affronter Amazon et Apple sur le terrain du livre électronique.

Etats-Unis / Media