Arnaud Montebourg veut inciter les entreprises à relocaliser grâce à un service Web

Le ministre du Redressement productif a présenté un nouveau service, "Colbert 2.0", qui doit permettre aux patrons de PME d'évaluer l'intérêt d'une relocalisation de leur production en France.

Décidé à donner un nouveau souffle à l'un de ses chevaux de bataille, la relocalisation, le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, vient de dévoiler les modalités d'un outil dont la vocation est d'aider les chefs d'entreprises à mesurer l'intérêt stratégique de rapatrier leur production en France. Baptisé Colbert 2.0, ce service en ligne repose sur un questionnaire "objectif" de 48 questions, mis au point par le cabinet de conseil Sémaphores après analyse d'une trentaine de cas de PME ayant procédé à une relocalisation.

En ligne depuis lundi, le formulaire interroge les chefs d'entreprise sur des paramètres comme l'importance des délais de livraison, la localisation de leurs achats ou le taux de produits défectueux. Autant de paramètres qui ne sont pas toujours pris en compte au moment de délocaliser sa production. "Nous voulons amener les chefs d'entreprise à s'interroger sur les coûts cachés de leurs délocalisations antérieures", a justifié le ministre du redressement productif. Un diagnostic est ensuite établi, pour comprendre si l'entreprise aurait intérêt ou non à relocaliser sa production, allant jusqu'à proposer dans le premier cas un parcours de relocalisation. L'entreprise est alors renvoyée vers un interlocuteur désigné par l'Etat.

PME