Le réseau social décentralisé Diaspora prépare son lancement


Le réseau social attendu comme l'anti-Facebook grâce à son sytème de protection des données personnelles, a finalement récolté 200 000 dollars pour son lancement.


Crée en mai dernier par quatre étudiants en informatique de la New-York University, le nouveau réseau social Diaspora, sera lancé le 15 septembre. Ce nouveau site présente l'avantage de protéger au maximum les données personnelles à travers leur décentralisation. Les données des membres seront hébergées chez les utilisateurs et non pas sur un portail unique. Les ordinateurs des membres se connecteront entre eux directement, et chacun pourra agréger des informations au choix, y compris son profil Facebook, des tweets, des photos.  

Diaspora souhaite ainsi répondre aux plaintes à répétitions dont a fait l'objet le réseau de Mark Zuckerberg ces derniers mois concernant la protection de la vie privée. Ces plaintes sont d'ailleurs une des explications du ralentissement des inscriptions sur Facebook au cours du deuxième trimestre (seulement 320 000 comptes ouverts en juin, contre 4,4 millions en avril).

Ainsi l'appel aux dons pour développer Disapora a largement dépassé les attentes puisqu'il a récolté 200 000 dollars contre les 10 000 espérés, avec la participation de… Mark Zuckerberg. Cependant Facebook, qui revendique plus de 500 millions de membres dans le monde, a promis de corriger le tir dans le domaine de la vie privée (lire l'article : Facebook veut redorer son image sur les données) et pourrait couper l'herbe sous le pied à ce nouvel acteur.

Facebook / Mark Zuckerberg