Les 100 premiers sites en .Paris mis en ligne

Le lancement a eu lieu mercredi soir en présence d'Anne Hidalgo. L'extension sera ouverte à tous à la fin de l'année.

Rassemblés autour de la maire de Paris, Anne Hidalgo, et de l'adjoint à l'innovation, Jean-Louis Missika, les pionniers du .Paris ont vu la Tour Eiffel s'illuminer, mercredi 4 juin, en en affichant le message lumineux en l'honneur de la nouvelle adresse Web de Paris. L'aboutissement d'un travail de six ans et d'une candidature déposée auprès de l'Icann, le régulateur mondial, pour pouvoir exploiter la marque parisienne en tant qu'extension de domaine. Objectif : "aider les marques à rayonner partout dans le monde", explique Anne Hidalgo. "Paris se dote d'une identité numérique." Le contrat de registre du .paris a finalement été signé en février avec Fadi Chehadé, CEO de l'Icann.

img 0123
Anne Hidalgo lors de la soirée de lancement du .paris, le 4 juin. © Aude Fredouelle/JDN

Pour développer la notoriété du .Paris, le système de pionniers a été mis en place. Les 100 premiers sites en .Paris, choisis par un jury parmi 300 candidatures au début  l'année, sont désormais actifs et pendant six mois, ces pionniers pourront utiliser le nom de domaine en exclusivité. Marques, institutions, associations, commerces, start-up et bloggueurs divers ont été choisis. Surtout, parmi eux, des ambassadeurs "premium" mettront en avant la marque, comme Delsey, Spotteo, La Tour Eiffel, RATP et Aéroports de Paris. Les autres pionniers appartiennent à divers écoystèmes : tourisme (Tour Montparnasse, Marin d'eau douce...), association, gastronomie (Sodexo...), art de vivre (Velib, Fragonard...), culture (musée Grévin...), média (Havas...), services, sport et éducation. Dans le secteur de l'innovation, on retrouve Numa.paris, Lefabshop.paris, Futur-en-seine.paris, Ulule.paris, Openworldforum.paris, Pie.paris, Delapost.paris et Villefertile.paris. Une campagne d'affichage vient d'être déployée dans Paris pour présenter le nouveau nom de domaine.

Pour l'occasion, certains des pionniers ont décidé de créer un nouveau site ou service tout à fait original. C'est le cas de la plateforme de financement participatif Ulule, qui a mis en ligne en version béta une carte des projets parisiens financés avec succès sur la plateforme –plus de 700 en tout- et lance l'initiative "Libérons Paris" : sur le site sera présentée une sélection de projets financés par et pour les Parisiens. Au menu : nouveaux espaces, nouvelles pratiques pour faire bouger la ville.

A partir de septembre, les marques pourront également bénéficier du nom de domaine en .Paris. Les autres organisations et personnes pourront quant à elles demander un enregistrement prioritaire. Car à la fin de l'année 2014, la possibilité de réserver un nom de domaine en .paris sera ouverte à tous, parisiens ou non. 

Autour du même sujet