Soyons honnêtes, la quantité d'informations que Google rassemble à notre sujet est effrayante

Informations rassemblées par Google Avez-vous déjà songé aux renseignements auxquels Google ne pouvait pas avoir accès ? Soyez rassuré, cela ne vous prendra que quelques secondes : il y en a très peu.

Google imagine sans cesse de nouveaux moyens de s'immiscer dans presque chaque aspect de notre vie.

larry page sergey brin eric schmidt google portrait illustration
De gauche à droite : Larry Page, PDG et fondateur; Eric E. Schmidt, président exécutif; Sergey Brin, cofondateur. © Business Insider

Le groupe possède le plus important moteur de recherche, la plus grande plateforme vidéo (YouTube), le plus puissant navigateur (Chrome), l'opérateur de messagerie le plus utilisé (Gmail) et le premier système d'exploitation mobile (Android) au monde.

Tout cela signifie que Google n'ignore rien de ce qui nous concerne – qu'il s'agisse des recherches que nous faisons, des publicités qui nous intéressent, de ce que nous écrivons ou regardons et des applications que nous apprécions.

Les projets de Google – tels que les Google Glass ou les voitures automates – ne sont rien d'autre que la prochaine étape dans sa quête du savoir total. Les voitures sans conducteur illustrent le fait que la société connaîtra vos habitudes de conduite et les lieux où vous aimez vous rendre. Avec Glass, les gens ont accès aux informations en temps réel sans avoir à consulter leur téléphone.

Les récentes acquisitions de Google laissent penser qu'il ira encore plus loin; vers un savoir total nous concernant – pas seulement en ligne, mais également hors connexion.

Google possèdera bientôt des satellites qui surveilleront tout presque en temps réel

Suite à l'acquisition par Google de Skybox Imaging pour 500 millions de dollars, la société dispose d'un regard omniscient depuis le ciel. Skybox Imaging prend en effet un tas d'images en haute résolution et des vidéos de paysages à travers le monde.

"Leurs satellites permettront de maintenir la précision de nos cartes grâce à l'actualisation de l'imagerie, a déclaré un porte-parole de Google au moment de la transaction. Sur le long terme, nous espérons également que l'équipe de Skybox et sa technologie pourront nous aider à améliorer l'accès à Internet et l'assistance en cas de sinistres, des domaines sur lesquels Google se penche depuis longtemps."

Mais Google a omis de mentionner qu'il possédera aussi la capacité de déterminer des évènements tels que la date de sortie du nouvelle iPhone. Tout simplement parce que Skybox est capable de calculer le nombre de fourgons qui quittent le domaine de Foxconn. Si Google suit Foxconn de très près, il pourra théoriquement utiliser ces informations pour décider du moment optimal pour brader ses produits ou multiplier ses campagnes publicitaires.

En résumé, Google dispose avec Skybox Imaging de son propre réseau de surveillance et de connaissances sur la fabrication des terminaux d'Apple.

Ou sur celles de n'importe qui, du reste.

Les drones de Google peuvent tout surveiller, des marées noires à la déforestation. Ils peuvent rester en vol pendant cinq ans

Google a acheté des drones solaires de haut vol à Titan Aerospace, pour une somme de 60 millions de dollars. Via Google, Titan Aerospace développe un drone fonctionnant à l'énergie solaire baptisé "Armostat", un satellite atmosphérique.

L'idée est d'utiliser les drones pour enrichir les cartes Google et les produits Google Earth, ainsi que de relier à Internet les endroits du monde qui ne le sont pas encore.

Les robots de Google peuvent ramper, sauter, escalader et courir, même sur terrains difficiles d'accès

Tout cela signifie que Google n'ignore rien de ce qui nous concerne

Google a dépensé une somme tenue secrète pour Boston Dynamics, une société d'ingénierie spécialisée dans la fabrication de robots et de logiciels de simulation humaine. Elle est réputée pour son robot BigDog, un quadrupède mis au point pour l'armée américaine. Les robots doivent réagir de manière indépendante à leur environnement  – et perfectionner ce type d'apprentissage automatique est considéré comme la prochaine étape en matière de technologie. Sachant que Google dispense un accès à Internet aux deux tiers de la planète sans leur aide, les robots faciliteront la compréhension du Web pour ses usagers.

Bientôt, Google saura ce que vous faites chez vous grâce au thermostat intelligent de Nest

Google pourrait aisément devenir votre prochain fournisseur d'électricité, grâce à ses investissements dans le secteur des énergies et son acquisition du fabricant de thermostats intelligents Nest, pour la somme de 3,2 milliards de dollars. Les placements de Google en matière d'énergie concernent le fournisseur d'énergie solaire à domicile SunPower, le projet Panhandle 2 wind farm et la société SolarCity d'Elon Musk. En fait, Google a investi plus d'un milliard de dollars en projets éoliens et solaires.

Dans le même temps, l'appropriation de Nest par Google "devrait produire un effet désagréable sur les services publics", a déclaré à Bloomberg Adrian Tuck, directeur du fournisseur d'énergie Tendril Networks. Selon Tuck, cet achat pourrait ni plus ni moins fournir une opportunité à Google de se substituer aux services publics. Avec Nest, Google pourra tirer profit de ses thermostats intelligents à économie d'énergie et de ses détecteurs de fumée pour "répondre à la demande massive des populations", indique Tuck, même si Google commence à concurrencer directement certaines sociétés dans lesquelles il a investi. Avant d'acheter Nest, Google bricolait déjà une application pour contrôler un thermostat ingénieux dans le but d'aider les gens à gérer leur énergie domestique.

Il reste encore du boulot à Google en matière de vie privée

La devise de Google a longtemps été "Ne sois pas mauvais." Dans l'ensemble, la société s'y est tenue. Mais au vu des ressources et du nombre de données dont Google dispose, envisager ce qu'il pourrait faire avec son armée de robots, drones et satellites est quelque peu terrifiant.

Pendant ce temps, l'Agence Nationale pour la Sécurité a accès à toutes les informations que nous transmettons volontairement à Google, même sans son accord. Afin de compliquer l'espionnage du gouvernement, Google a annoncé son projet de crypter tous les messages Gmail.

Google fait de son mieux pour convaincre les gens que leurs données sont sécurisées mais en réalité le gouvernement américain peut toujours accéder à vos communications sur les serveurs Google.

"Les fournisseurs de messagerie voient toujours le message, a affirmé Seth Schoen, technicien spécialisé pour le groupe privé Electronic Frontier Foundation, à l'Insider Business Daily. "Ils cryptent le message lorsqu'il est envoyé sur le Web, pas quand il est dans leur propre système."

La seule façon d'instaurer une sécurité réelle serait que Google crypte vos e-mails afin que vous soyez les seuls à pouvoir les décrypter et les lire. Mais puisque Google a besoin de connaître nos conversations pour diffuser des publicités, il semble improbable qu'il propose le cryptage complet. Ce qui est inquiétant c'est que Google est le seul à pouvoir empêcher le gouvernement de réclamer et d'obtenir ses données.

Nos choix sont réduits

fotolia 39197315 philophoto fotolia
Notre volonté se voit largement diminuée. © Philophoto - Fotolia.com

Google est plutôt bien parvenu à régir nos vies. Ses produits sont généralement de qualité supérieure à celle de ses concurrents et sont souvent libres d'usage. Mais à présent, Google possède bien plus d'informations et de données qu'il y a 10 ans. En réalité, ce qu'il faudrait pour ne pas utiliser Google est difficile à imaginer.

Google possède la meilleure plateforme pour smartphone car Android représente 52% des OS mobile sur le marché américain et dispose de plus de 80% du marché des smartphones dans le monde. Même sur les supports incompatibles avec Android, Google propose l'appli de son moteur de recherche, Chrome, les cartes et la messagerie. Il comptabilise 187 millions de visiteurs rien que sur sa page d'accueil, ce qui en fait le site Web le plus visité des Etats-Unis. De même, selon le dernier rapport comScore, Google contrôle 67,6% du marché de la recherche en ligne.

En tant que consommateur, vous pourriez arrêter d'utiliser tous les produits Google, mais vivre sans serait véritablement compliqué car il n'existe pas de meilleure alternative au moteur de recherche, navigateur et messagerie.

Et même si vous bannissiez Google de votre vie, cela ne l'empêcherait pas de prendre des photos en haute résolution de votre maison; ni les porteurs de Google Glass de vous filmer.

Il ne s'agit donc pas uniquement de la quantité d'informations que Google possède à notre sujet, mais aussi des conséquences qu'aurait notre capacité à empêcher Google d'en apprendre plus sur nous. Vivre sans Google serait très difficile, voire impossible pour certains.


Article de Megan Rose Dickey, Traduction par Floriane Wittner, JDN

Voir l'article original : It's Time To Admit The Amount Of Information Google Gathers About Us Is Terrifying

Autour du même sujet