Kim Dotcom lance son parti politique en Nouvelle-Zélande

Le fondateur de Megaupload crée le "parti Internet" et compte présenter des candidats aux élections générales qui auront lieu cette année.

"My new political party won't be named Mega Party. We are the Internet Party." Par un simple tweet, le fondateur de Megaupload a annoncé, mardi, la création de son propre parti politique en Nouvelle-Zélande et en a dévoilé le logo. Kim Dotcom lancera donc officiellement le parti "Internet" lors de sa fête d'anniversaire, la semaine prochaine, à Auckland. 15 000 personnes y sont conviées. Si le parti devrait présenter des candidats aux élections générales qui auront lieu cette année en Nouvelle-Zélande, Kim Dotcom ne devrait pas, quant à lui, être candidat. Il se consacrera à ses deux projets, Mega.co.nz, successeur de Megaupload, et Baboom, un service musical "hybride de Spotify et iTunes", rapporte le Guardian.

Kim Dotcom laisse présager un parti luttant pour un meilleur accès à Internet et luttant contre les programmes de surveillance gouvernementaux... Une ligne politique qui ressemble à celle du parti Pirate, fondé en 2010 et présent dans 28 pays.

Logo