La Suisse traîne Google Street View devant les tribunaux

Le préposé fédéral helvète à la protection des données, Hanspeter Thür, a indiqué vendredi 13 novembre avoir engagé une action judiciaire devant le Tribunal administratif à l'encontre de Google. La Cnil helvète reproche au moteur de recherche de porter atteinte à la vie privée des personnes photographiées dans le cadre de son service Street View. En septembre, la Federal Data Protection and Information Commission (FDPIC) avait formulé des recommandations au groupe américain, auxquelles ce dernier aurait refusé de se conformer.

La Suisse reproche notamment à Google d'utiliser un système insufisant de "floutage" des visages et plaques d'immatriculation de véhicules, notamment aux abords de lieux sensibles (hôpitaux, écoles, prisons, etc.). En France, la Cnil reste vigilante quant au respect de l'obligations faite à Google de flouter les visages des passants photographiés. Si la Cnil reconnaît que Google a amélioré son système de floutage automatisé, la commission note qu'il "n'est pas encore fiable à 100 %".

Juridique / Google