Partygaming conclue un accord amiable avec les Etats-Unis

Accusé d'avoir exercé une activité de jeux d'argent en ligne illégale aux Etats-Unis avant octobre 2006, la société anglaise Partygaming a clôt son contentieux avec l'administration américaine. La société paiera 105 millions de dollars d'amende d'ici 2012. Partygaming était accusé d'avoir contrevenu à plusieurs lois américaines en proposant des jeux de poker et de casino entre 1997 et 2006. Son fondateur, Anurag Dikshit, qui détient 27 % de la société, a quant à lui accepté de payer 300 millions de dollars d'amende pour éviter une peine maximale de deux ans de prison.

Juridique / Etats-Unis