Piratage : Rapidshare fait le ménage parmi ses utilisateurs

Rapidshare veut se refaire une image auprès des entreprises. Le site de partage de fichiers volumineux, longtemps plébiscité par les pirates pour stocker des contenus illégaux, a entamé un grand nettoyage de printemps dans sa base d'utilisateurs. Selon "Torrentfreak.com", la plate-forme clôture actuellement les comptes de tous ses utilisateurs envoyant des contenus piratés ou les téléchargeant par son intermédiaire.

Les adresses IP des utilisateurs ainsi blacklistés sont par ailleurs préventivement stockées, notamment pour éviter de nouvelles ouvertures de comptes. Ces adresses pourraient également être utilisées par l'entreprise pour prouver sa bonne foi devant un tribunal. Les dérives de ses utilisateurs, qui lui ont par ailleurs fait sa renommée sur le Web, ont en effet à plusieurs reprises amené Rapidshare devant les tribunaux, accusé par les ayants-droit de favoriser la diffusion de contenus illégaux.

SHA