Twenga porte plainte contre Google à Bruxelles

Le moteur de shopping rejoint la dizaine de plaignants poursuivant Google pour abus de position dominante devant la Commission européenne.

 Trois mois après avoir annoncé son intention de poursuivre Google devant la Commission européenne, le français Twenga a mis sa menace à exécution. L'entreprise annonce avoir déposé plainte lundi 23 janvier pour abus de position dominante à l'encontre du moteur américain. "Google a décidé d'écraser tous ses concurrents sur les thématiques verticales en violation du droit communautaire. Nous pensons que cette attitude prédatrice nuit non seulement au développement des jeunes entreprises innovantes, mais aussi à la liberté de choix des internautes", expliquait en novembre dernier le fondateur de Twenga, Bastien Duclaux (lire l'interview de Bastien Duclaux, du 02/11/2011).


Cette procédure s'inscrit dans le cadre de l'enquête formelle ouverte par Bruxelles sur les pratiques de Google. Une dizaine d'acteurs ont déjà déposé plainte. La Commission européenne devrait rendre les conclusions de son enquête d'ici la fin du mois de mars. Elle pourrait notamment décider d'ouvrir une procédure d'infraction à l'encontre de Google (lire le dossier 2015 : le démantèlement de Google ?, du 10/12/2010).

Juridique / Google