Google baisse les tarifs de Maps pour conserver ses clients

Contraint de revoir son tarif à la baisse suite à la fuite de gros clients tels qu'Apple ou Foursquare, Google rend l'API de son service "Maps" plus accessible aux éditeurs.

Quelques jours avant sa conférence annuelle, Google vient d'annoncer une baisse conséquente du tarif d'accès à l'API de son service Maps, lequel est divisé par 8, passant de 4 dollars pour 1 000 chargements à 50 centimes. Autre changement, Google ne fait plus la différence entre les cartes classiques et les cartes personnalisées. Ces dernières étaient soumises à facturation à partir de 2 500 chargements alors que les premières étaient gratuites jusqu'à 25 000 chargements. Ce n'est plus le cas et seules les services dépassant les 25 000 cartes publiées chaque jour pendant 90 jours consécutifs seront soumises à ces frais.


Difficile de ne pas voir dans cette décision la volonté de rendre l'offre de Google Maps à nouveau compétitive alors que des clients tels qu'Apple et Foursquare se sont tournés vers des alternatives gratuites. L'annonce du lancement de son propre système de cartographie par Apple, à l'occasion de la sortie d'iOS 6, a été une véritable alerte pour Google qui tirait des revenus importants de ce partenariat. Officiellement, Mountain View joue la carte de l'optimisme, en témoigne la déclaration de Jeff Huber, le senior vice-president of commerce & local qui a laissé entendre sur Google+ que son entreprise "attendait avec impatience de pouvoir offrir une expérience Google Maps incroyable sous iOS".

 

Google