Criteo rachète Tedemis 21 millions d'euros

En intégrant le spécialiste de l'email retargeting, la société dirigée par Jean-Baptise Rudelle devient un peu plus multi-canal.

Comme nous vous l'annoncions fin novembre (Lire l'article, Criteo en négociation en vue d'acquérir l'email retargeter Tedemis, du 14/11/2013), Criteo a bel et bien procédé au rachat du spécialiste français de l'email retargeting, Tedemis. La société co-fondée par Jean-Baptiste Rudelle vient d'officialiser une transaction de 17 millions d'euros versés à l'avance et de 4 millions d'euros en différés. L'opération a été structurée par Marc Oiknine, associé au sein d'Alpha Capital Partners. Un montant qui vient valider la performance fulgurante de Tedemis, avec un chiffre d'affaires qui s'établissait à 5,6 millions d'euros en 2011, un an après son lancement. Ce chiffre devrait avoisiner les 8 millions d'euros en 2013. 

"Grâce à l'ajout de Tedemis, Criteo pourra offrir aux annonceurs une solution de marketing à la performance globale et multicanale qui soit centrée sur le client et qui fournisse un retour sur investissement mesurable et significatif, basé sur un modèle économique au Coût Par Clic (CPC)", explique Criteo dans le communiqué de presse. Et pour cause Tedemis fonctionne sur le même modèle que Criteo. "Notre solution permet d'envoyer un message au prospect qui s'est rendu sur une page du site de notre client", nous expliquait il y a quelques mois Alexandre de Chavagnac. Egalement à l'origine du "Club des sites marchands" (un programme de fidélité qui permet de réunir les clients de nombreux e-commerçants), Tedemis a rapidement atteint le seuil des 90 millions de cookies déposés chaque mois et s'est retrouvé à la tête d'une base de données de 35 millions de cookies uniques. Un magot qui justifie également le montant de la transaction. 

 

Rachat / Retargeting