Médiaplanning : choisir les bons supports

nicolas schmitz, directeur commercial, et ariane lheureux, directrice de pôle
Nicolas Schmitz, directeur commercial, et Ariane Lheureux, directrice de pôle commercial © Photo JDN / Cécile Debise

Le médiaplanning consiste à optimiser les budgets publicitaires en rationalisant le choix et l'utilisation des médias, en fonction des objectifs de l'annonceur. "La grande différence entre le médiaplanning traditionnel et le médiaplanning Web, c'est que 10 sites représentent 25 % du temps passé sur le média, et à côté de ça il existe des millions de sites à notre disposition, explique Nicolas Schmitz. C'est donc beaucoup plus complexe."
29 consultants travaillent chez Zed Digital. Ce sont aussi des commerciaux, qui doivent pouvoir proposer la stratégie qui convaincra un prospect lors d'un brief. En effet, si le portefeuille de l'agence est constitué à 50 % des clients de Zenith, le reste provient de compétitions.