Le micropaiement dope les résultats semestriels de Hi-Media


Malgré la crise qui touche le marché, le groupe Hi-Media enregistre de bons résultats et maintient ses ambitions dans le secteur de l'e-pub.

Hi-Media vient d'annoncer des résultats semestriels en hausse. Le groupe français spécialisé dans la monétisation de l'audience sur Internet a enregistré un chiffre d'affaires global de 74,3 millions d'euros, en hausse de 22,2 % par rapport à la même période l'année dernière. Son résultat opérationnel atteint 7,1 millions d'euros, en hausse de 42 %. Le résultat net de 2,6 millions d'euros est en augmentation de 167,7 %, et sa marge brute de 28,1 millions d'euros, en hausse de 15,8 %.

L'activité de micropaiement du groupe affiche une croissance de 51 % au premier semestre, à 46 millions d'euros de chiffre d'affaires. L'activité de publishing – les propres sites Web du groupe revendiquant 53 millions de visiteurs uniques par mois en Europe - augmente de 36 %, à 7,9 millions d'euros. Enfin, la publicité en ligne accuse une baisse de 7 %, à 28,5 millions d'euros. Une chute cependant deux fois moindre que celle enregistrée par le marché européen, indique le PDG du groupe, Cyril Zimmermann.

Le PDG se montre volontiers confiant dans l'activité de publicité en ligne puisqu'il vient de faire l'acquisition de la régie Adlink Media afin de renforcer sa position sur le marché européen dès la sortie de crise (lire le dossier Le groupe Hi-Media rachète régie Adlink Media pour 29,4 millions d'euros, du 07/07/2009). A partir du 1er septembre, Hi-Media va intégrer les données de la régie Adlink Media dans ses résultats. 

Micropaiement / HI-MEDIA