Eric Besson s'oppose au plafonnement de l'Internet illimité

Le Ministre chargé de l'économie numérique a rejeté la possibilité d'un plafonnement des offres Internet illimité que les opérateurs étudient.

Eric Besson, le ministre chargé de l'économie numérique, a rejeté ce dimanche 21 août tout éventuel plafonnement des offres Internet illimité, et a précisé que le gouvernement travaillerait à encader l'utilisation du terme "illimité" par les opérateurs pour protéger les consommateurs. Le Ministre a également indiqué que "le gouvernement travaille bien au contraire au développement du très haut débit fixe et mobile sur l'ensemble du territoire et pour l'ensemble des Français".

 

Regroupant les principaux fournisseurs d'accès à Internet (FAI), la Fédération française des télécoms (FFT) envisagerait d'appliquer des plafonds aux forfaits Internet illimité, comme l'indiquait la semaine dernière le site Owni, en publiant un document de travail. Ce dernier suggérait l'instauration de nouveaux forfaits, comportant des mentions liées à un "débit IP maximum " et un "plafond de consommation". Ce projet de la FFT serait une réponse à la consultation engagée par l'Arcep sur la neutralité des réseaux, mais ne concerne pas Free et Numéricable qui ne sont pas membres du lobby.

 

La FFT est toutefois revenue sur les informations révélées par Owni, indiquant que l'étude citée visait uniquement les "net-goinfres", à savoir les gros consommateurs. Yves le Moël, directeur général de la Fédération française des télécoms a précisé ce matin dans une interview au Figaro que les opérateurs pourraient plafonner le volume mensuel de ces abonnés ou réduire leur débit.

Haut débit / Telecoms 2.0