Bruxelles autorise la fusion entre Orange et T-Mobile au UK


Orange et T-Mobile vont pouvoir fusionner leurs activités mobile au Royaume-Uni. Mais Bruxelles ne donne pas sa bénédiction sans quelques conditions.

Bruxelles a donné son accord à la fusion des activités mobile d'Orange et de T-Mobile au Royaume-Uni. Une fois réunies, les filiales de France Télécom et de Deutsche Telekom vont devenir l'opérateur mobile numéro un outre-manche, avec 37 % de parts de marché et 29 millions de clients.
 
Cependant, les deux opérateurs ont été obligés de faire plusieurs concessions afin de pouvoir fusionner rapidement. La commission leur a ainsi demandé de céder un quart de leur spectre radio sur la bande de 1 800 Mhz. Par ailleurs, le nouvel ensemble devra s'engager à partager son réseau avec "3", la filiale d'Hutchison, qui utilise le réseau 2G de T-Mobile en complément de son réseau 3G.

Suite à ces concessions, l'Office of Fair Trading (OFT) britannique a décidé de retirer sa demande de soumettre l'affaire à l'examen des autorités britanniques chargées de la concurrence. Avec 37 % du marché, la nouvelle entité devancera O2 (27 %) et Vodafone (25 %).

Orange / 3G