Google nie imposer Android à coups de partages de revenus

Google ne partage pas ses revenus tirés des ventes d'applications Android avec les fabricants de téléphones mobiles et les opérateurs. Le moteur de recherche a démenti vendredi 26 mars les informations publiées par le site MocoNews, qui affirme que le grand nombre de smartphones tournant sous Android s'explique en partie par les promesses de répartition des revenus tirés des ventes d'applications. S'il ne partage pas ses revenus tirés des applications, le groupe américain a cependant reconnu partager une partie de ses revenus issus du search mobile avec les fabricants et opérateurs partenaires. Ce partage ne se limite pas aux téléphones Android, mais à l'ensemble des téléphones utilisant Google comme moteur par défaut.

Google / Moteur de recherche