Vers une convention pour un tarif social de téléphonie mobile

Réunis par Eric Besson et Frédéric Lefebvre, les opérateurs mobile ont accepté le principe d'un tarif social pour le mobile. L'Internet attendra.

Ce devait être l'Internet et le mobile, ce ne sera finalement que le mobile. Eric Besson et Frédéric Lefebvre réunissaient ce jeudi les opérateurs télécoms pour mettre en place des offres destinées aux Français les plus pauvres (Lire l'article Frédéric Lefebvre relance l'idée d'un tarif social pour Internet et le mobile, du 20/01/11). Le principe d'un tarif social pour le mobile a été accepté, autour de 10 euros par mois pour 30 minutes d'appel et 30 SMS, a indiqué le ministre de l'Industrie Eric Besson. Une convention devrait être signée fin février.

En revanche, la création d'un tarif social pour l'accès Internet pose problème. Certains fournisseurs d'accès ont proposé un mode de financement sur le modèle du service universel qui existe pour la téléphonie fixe. Ce service est financé par un fonds auquel participent les opérateurs, dont principalement France Télécom. D'après les ministres, la mise en place d'une telle mesure nécessiterait une procédure législative de plusieurs mois.

LEFEBVRE