Le Airbnb du repas chez l'habitant

Partager un repas chez l'habitant, c'est la nouvelle tendance qui fait fureur dans le tourisme urbain. © Vizeat
Créée en 2014, la plateforme de repas entre particuliers Vizeat connaît une croissance fulgurante. "En mois d'un an, nous sommes passés de 30 hôtes dans trois pays à plus de 6 000 hôtes dans 60 pays", s'enorgueillit Jean-Michel Petit, le cofondateur. Sur le site, les hôtes proposent une thématique de repas et un tarif pour accueillir des voyageurs. Sept Français sur dix aimeraient partager un repas chez l'habitant lors de leur prochain voyage, selon Vizeat.
Le site prend une commission de 15% sur le tarif payé par les invités. Comme pour tous les réseaux sociaux, atteindre rapidement une taille critique est indispensable. Vizeat a racheté son concurrent Cookening en février et a déjà lancé le site en anglais, espagnol, italien et allemand.