Une superficie en production en baisse

Un peu plus de 3% des terres cultivables sont consacrées à la viticulture, soit 786 156 hectares, dont 451 656 hectares en AOC. C'est 20 000 hectares de moins qu'en 2008. Sans compter les arrachages planifiés (7 400 hectares en 2009) pour pallier à la surproduction. Ici le vignoble alsacien.
©  CIVA