29e ex aequo : Jean Luc Delarue, 26 000 euros

jean-luc delarue.
Jean-Luc Delarue. © Pawel Nowik - Fotolia.com

Malmené médiatiquement après une série de dérapages publics, l'ancien animateur de "ça se discute" a souvent attaqué en justice la presse people en 2009, coupable de s'intéresser de trop près à sa vie privée. Un état des lieux de ses relations amicales publié dans Voici lui a été indemnisé 8 000 euros. Closer et Ici Paris ont pour leur part été condamnés à verser respectivement 5 000 et 2 000 euros pour avoir disserté sur la crise qu'il aurait traversé dans son couple.

Au total, pour le récit de ses supposés soucis de couple, la presse people a été condamnée à hauteur de 18 000 euros. Sa compagne, également mise en cause dans les articles, a attaqué une fois Voici. Le magazine a été condamné à lui verser 6 000 euros.